Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’Inter N° 4704 du 10/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Société

Deux armées ?
Publié le lundi 10 fevrier 2014  |  L’Inter


Défense:
© Ministères par BIPA
Défense: le général Bakayoko préside la cérémonie bihebdomadaire de "Salut aux couleurs" au camp Gallieni
Vendredi 5 avril 2013. Abidjan. Place d’armes du Camp Gallieni, au Plateau. Le Général de Corps d’Armée SOUMAÏLA BAKAYOKO, Chef d’Etat-Major Général des FRCI préside la traditionnelle cérémonie bihebdomadaire de salut aux couleurs


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Face à certaines déviations et autres actes d'abus d'autorité de certains éléments dits FRCI, il y a finalement l'impression de deux armées dans l'entendement des Ivoiriens. En effet, il y a l'armée avec ses agents officiellement reconnus c'est à dire les policiers, gendarmes, militaires et autres forces légales. Mais il y a aussi une armée dite FRCI qui indique en réalité les forces non intégrées dans l'armée officielle. Le problème c'est que ces éléments issus des FRCI, sont affublés d'une mauvaise réputation avec des actes souvent dignes de bandits de grand chemin. Quand ce n'est pas des actes de représailles sur les populations pour souvent si peu, c'est carrément la vendetta pour peu que l'un des leurs soit victime d'un acte d'agression. Ces éléments ne respectent pas les lois de la République puisque ne répondant à aucune hiérarchie légalement reconnue. A quand la fin du désarmement ?

Sébastien KOuassi

Comment

 Commentaires



Comment