Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4263 du 11/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Sport

Football : Mondial 2014 (CNSE) / Le plaidoyer du président Parfait Kouassi
Publié le mardi 11 fevrier 2014  |  Le Patriote




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le président du Comité national de soutien aux Eléphants (CNSE), Dr Parfait Kouassi a lancé un véritable plaidoyer, lundi, au siège de la structure aux Deux Plateaux les Vallons, lors du lancement de la campagne de mobilisation des supporters pour le Mondial 2014. Intitulée «En route pour le Brésil», cette campagne devrait permettre au CNSE de se trouver des moyens afin de convoyer les supporters au pays du Roi Pelé pour soutenir le capitaine Didier Drogba et ses camarades qui y honoreront leur troisième participation à la compétition. Cette rencontre avec la presse a été l’occasion pour le patron des supporters de passer en revue toutes les questions sensibles relatives à la présence ivoirienne en terre brésilienne. Il n’a pas omis de lancer un appel aux bonnes volontés, entreprises publiques, privées, pour permettre au «12ème Eléphant» d’aller jouer sa partition. Un véritable SOS.

400 millions pour 50 supporters

Des 200 supporters envisagés au départ, le CNSE a revu ses intentions à la baisse. Dorénavant du côté des Deux Plateaux, on ne parle que de 50 supporters. Et pas n’importe lesquels. «Des animateurs professionnels». «Dans l’absolu, le Brésil est cher. Le Brésil est un pays continent. Cela rend encore excessifs les coûts. Au départ, nous envisageons d’envoyer 200 supporters. Dans le format de déploiement habituel de nos services, le coût d’un supporter nous revient à 8 millions F CFA. Nous ne pouvons donc pas y faire face. Sur la base des coûts qui sont portés à notre connaissance et du format minimum de 50 personnes, nous recherchons 400 millions F CFA», a expliqué Dr Parfait Kouassi.

Le cri de cœur : Un montant somme toute importante pour 50 personnes pour lequel le soutien du Gouvernement et des bonnes volontés est attendu.

«A l’impossible nul n’est tenu», a semblé se consoler le président du CNSE comme s’il savait que toutes ses actions seraient veines. Malgré les coûts prohibitifs du séjour au Brésil, le CNSE ne veut pas abandonner de sitôt et espère une grâce de quelque forme que ce soit pour y être. «Nous comprenons les difficultés de notre pays qui est encore convalescent. Il y a des priorités comme l’éducation, la santé, la reconstruction,… Mais je veux dire qu’il est important pour nous d’aller. Nous ne voulons pas être les seuls supporters à ne pas être avec son équipe nationale au Brésil», a déploré Dr Kouassi. D’où la sollicitation de toutes personnes susceptibles de favoriser ce déplacement à venir en aide à sa structure. «Nous demandons à toutes les bonnes volontés, les opérateurs économiques, les partenaires, les sponsors à nous venir en aide et à venir en aide à l’Etat qui, à lui seul, ne peut tout faire», a-t-il plaidé.

1800 tickets en réserve

Le CNSE veut croire en sa présence au Brésil aux côtés des Eléphants. En attendant de trouver une solution à ses soucis financiers, la structure des supporters a déjà réservé 1800 tickets d’entrée au stade à raison de 600 par match. «Je suis en contact avec l’ambassadeur de Côte d’Ivoire au Brésil aux fins de trouver un prestataire moins cher. Si on nous dit aujourd’hui que voilà quelqu’un qui fait des tarifs préférentiels qui sont à notre portée, nous sautons sur l’occasion. Mais e attendant, nous avons réservé 600 tickets par match que nous devons confirmer au plus tard le 28 février pour une acquisition totale. Nous osons croire que cela se fera. Car nous allons nous battre pour envoyer un noyau important au Brésil», a tout de même rassuré le président du CNSE.

Après avoir énuméré les actions effectuées en 2013 (Afrobasket, CAN en Afrique du Sud, Coupe du monde de taekwondo, éliminatoires de la Coupe du monde de football, accueil de Murielle Ahouré, réception des Eléphanteaux cadets,…), Dr Parfait Kouassi a tenu à souligner l’importance des supporters dans les prestations des athlètes. Pour lui, les supporters jouent un rôle prépondérant. Mais a-t-il indiqué, «Etre supporter, ce n’est pas un métier, ce n’est pas une fonction. C’est juste de l’amour pour le pays, de la passion pour le drapeau national.» Un don de soi qui doit être soutenu à son sens.
OUATTARA Gaoussou

Comment

 Commentaires



Comment