Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4263 du 11/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Sport

Handball / Accord de sortie de crise : La paix des braves scellée
Publié le mardi 11 fevrier 2014  |  Le Patriote




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

« (...) L'accord ainsi scellé, ce jour lundi 10 février 2014, met fin à la crise qui prévaut au sein du handball ivoirien depuis le 20 janvier 2013». Telle est la conclusion de la déclaration commune des protagonistes de la crise au handball, lue par le président de la Fédération ivoirienne de handball (FIHB), Dr Ouerega Joseph, hier au ministère de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs au Plateau. Cette déclaration signée de Zehi Sébastien, au nom des clubs et centres de formation, du Dr Ouerega Joseph, et de Moumouni Sylla, Directeur de Cabinet du ministre Alain Lobognon, vient ainsi mettre un terme à une crise interne qui déchire la petite balle depuis treize mois. Cet accord a été obtenu après se rudes négociations menées par le ministre des Sports et ses collaborateurs prévoit une gestion collégiale de la fédération. Les opposants au Colonel Ouerega s’engagent à reconnaître son autorité et en retour ce dernier consent à travailler avec ses adversaires regroupés au sein d'un collectif dont le porte-parole Zehi Sébastien a paraphé l’accord. Les deux parties se sont engagées «à réviser les textes aux standards internationaux lors d’une assemblée générale regroupant l’ensemble des clubs et la mise en place devant un comité paritaire devant procéder aux réglages nécessaires».
Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs a salué cette action qui marque, selon lui, «un nouveau départ pour la professionnalisation du handball». Pour Alain Lobognon, la réconciliation scellée par les frères ennemis d’hier ne saurait être considérée comme «la victoire d’un camp sur un autre camp». Mais «plutôt une nouvelle opportunité offerte aux amoureux de la petite balle de permettre à cette discipline de reprendre son cours normal». Il a invité la famille de la petite balle à instaurer une ligue professionnelle pour sortir une élite avec des clubs forts. S’il a souhaité que le handball mette un bémol sur ses envies internationales cette année, il a, par contre, exhorté la fédération à déposer son projet de budget 2015 au plus tard le 15 mars 2014. Lequel devrait prendre en compte l’organisation d’un championnat national professionnel et la participation à des compétitions internationales. «L’Etat est prêt à vous accompagner», a dit le ministre des Sports. Surtout que le handball avec le rugby, le basketball et le football font partie des disciplines prioritaires de l’année 2014 du ministre Alain Lobognon.
OG

Comment

 Commentaires



Comment