Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Notre Voie N° 4644 du 17/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Sport

Africa sports d’Abidjan : à quel jeu joue le clan Koné Cheick Oumar ?
Publié le mardi 18 fevrier 2014  |  Notre Voie


Municipales
© Abidjan.net par Emma
Municipales : Koné Cheick Oumar dans le starting-bloc à Cocody
Mardi 19 mars 2013. Abidjan. L`homme d`affaires Koné Cheick Oumar, président de l`Africa Sport National se porte candidat pour les prochaines élections municpales dans la commune de Cocody


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Sit-in de ses partisans devant la Fédération ivoirienne de football, formation d’un conseil d’administration et d’un bureau exécutif, convocation des membres du bureau exécutif de l’Africa sports d’Abidjan qui doivent répondre aujourd’hui d’on ne sait quel délit devant la Brigade de recherches de la Gendarmerie nationale, qu’est- ce qui fait tant courir Koné Cheick Oumar, ex-PCA du club Vert et Rouge ?

Dans quel intérêt s’échine-t-il tant à saborder le calme revenu à l’Africa depuis la fin de l’administration provisoire dirigée par Me Cheickna Sylla, thérapie imposée par la FIF pour guérir le grand aigle malade de ses dissensions?

A la vérité, Koné Cheick Oumar qui a bénéficié de plusieurs décisions de tribunaux civils ne digère pas la situation qui prévaut actuellement à l’Africa sports d’Abidjan et qui fait de Vagba Alexis, le seul et unique représentant légal et légitime du club.

L’affaire est pourtant simple : seuls ne doivent connaître des litiges sportifs que les juridictions sportives prévues à cet effet. C’est une prescription impersonnelle et générale. S’y soustraire, c’est faire entorse à la règle en vigueur dont les garants du strict respect sont les fédérations nationales, la CAF, la FIFA et le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Parce qu’il a agi en violation de la norme internationale qui ordonne qu’il ne soit recouru qu’aux tribunaux sportifs pour des litiges sportifs, Koné Cheick Oumar ne peut faire prospérer ses arguments.

Il dispose, dit-on, d’une équipe de football dont les athlètes seraient prêts à mouiller le maillot. Quelle instance l’enregistrera-t-elle comme entité pouvant prendre part aux compétitions nationales ? Où va-t-elle jouer ses matches ? Contre qui ? Qui va valider les résultats de ses productions ?

L’entêtement de Koné Cheick Oumar fonde à croire qu’il n’agit pas pour son seul compte. Qui tire alors les ficelles de ce désordre organisé ?
Qui trop embrasse, mal étreint. L’ex- PCA des Aiglons qui est allé trop loin dans cette affaire devrait le comprendre et se résoudre enfin à laisser l’Africa sports d’Abidjan bénéficier de l’actuelle accalmie pour se reconstruire.

Roger Okou Vabé

Comment

 Commentaires



Comment