Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4273 du 22/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Politique

Candidature unique au RHDP Mabri : courtise l’ARCI
Publié le samedi 22 fevrier 2014  |  Le Patriote


Candidature
© Abidjan.net par Didier ASSOUMOU
Candidature unique au RHDP: Ahoussou Jeannot (ARCI)) reçoit Mabri Toikeuse (UDPCI)
Vendredi 21 Février 2014 . Abidjan. Dans le cadre du soutien à une candidature unique au RHDP à l’élection présidentielle de 2015, le Dr. Albert Toikeusse MABRI, Président de l’Union pour la Démocratie et pour la Paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), rencontre l’Assemblée des Régions de Côte d’Ivoire (ARCI).


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

L’UDPCI a son candidat à la présidentielle de 2015. Ce candidat n’est autre que l’actuel locataire du palais présidentiel. A l’instar de son parti, Albert Mabri Toikeusse veut inviter l’ensemble des Ivoiriens à épouser cette thèse. Hier, à la tête d’une délégation de son parti, il s’est rendu au siège de l’Assemblée des régions de Côte d’Ivoire (ARCI), à Cocody-Les Deux Plateaux Vallons.

D’entrée, le président du parti arc-en-ciel a dit avoir effectué le déplacement pour échanger avec Ahoussou Jeannot, président de l’ARCI et les autres présidents de région sur la vie de la Côte d’Ivoire, sur la situation politique et sur le devenir de notre pays. « L’UDPCI sort de congrès.

Ce congrès, qui m’a renouvelé sa confiance, m’a donné mandat de rencontrer les acteurs politiques relativement à l’importante résolution qui a été prise par notre congrès d’accompagner le président Alassane Ouattara pour son deuxième mandat », a-t-il ajouté, tout en espérant obtenir l’adhésion de ceux qui, au quotidien, traduisent en acte le programme du président de la République pour le bien-être des Ivoiriens.

Le chef de l’Etat ayant démontré sa capacité d’impulser le développement national, d’avoir la confiance de la communauté des bailleurs, avec la mise en place de nouveaux instruments de développement qui sont en train de produire des résultats et surtout son ouverture d’esprit, il n’y a pas de raison, selon lui, que les Ivoiriens ne lui renouvellent pas à nouveau leur confiance.

« En ce qui nous concerne, le RHDP a tracé la voie, une voie qui nous a conduit à remporter un combat dont l’étape difficile a été le séjour de cinq mois à l’hôtel du Golf. On ne peut pas avoir traversé tout cela, décidé de gouverner ensemble, donner l’espoir à nos militants, aux Ivoiriens, à la base et nous écarter par la suite de cette nécessité de continuer à entretenir l’espoir et lui donner un contenu réel », a-t-il insisté. Au nom de ses pairs, le président de l’ARCI a salué la démarche du président de l’UDPCI, puis l’action du RHDP qui a permis l’élection de plusieurs présidents de région.

« Fondamentalement, en dehors de 2 ou 3 personnes, les autres présidents de région ont été présentés au nom du RHDP », a-t-il expliqué. Pour lui, cela traduit la vision de la décentralisation du président de la République qui indique que la dépense doit être effectuée à l’endroit où le besoin se fait sentir et existe. « C’est là que l’argent doit aller.

Nous travaillons à pouvoir traduire en actes concrets cette vision. Notre pays a beaucoup souffert ces dix dernières années. Le pays est à reconstruire et je pense que le gouvernement travaille à cela. Le président de la République se donne corps et âme pour sortir la Côte d’Ivoire de la paupérisation dans laquelle elle se trouvait.

Nous sommes heureux de votre initiative parce que tout précède de la concertation, du dialogue comme nous l’a enseigné le président Houphouët-Boigny », a répondu le président de l’ARCI. Après quoi, les deux délégations ont eu un huis clos qui a duré plusieurs minutes.


Thiery Latt

Comment

 Commentaires



Comment