Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4274 du 24/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Sport

Football/Ligue 1 (14ème journée) : Le ciel n’est pas tombé à Gagnoa
Publié le lundi 24 fevrier 2014  |  Le Patriote




Comment

 Vos outils




Le match tant redouté de la reprise du championnat national de première division entre le Sporting Club et l'Africa Sports (14ème journée) s'est plutôt déroulé dans un climat très très apaisé, le samedi dernier, à Gagnoa. Qualifié de match à hauts risques malgré les assurances de la Fédération ivoirienne de football (FIF), rien ne présageait d’une issue aussi paisible, ce week-end, sous le Fromager. Fort du soutien de la FIF, Vagba Alexis (élu président du club le 25 janvier dernier) et son équipe dirigeante ont effectué le déplacement pour disputer tranquillement leur match. Mais l'annonce de l'arrivée d'une équipe du groupe de Koné Cheick Oumar (PCA déchu depuis le 3 mai 2013) à Gagnoa pour le match va faire monter un peu la tension. Mais jusqu'au coup d'envoi de la partie, point de représentants de Koné Cheick Oumar. Vagba Alexis, qui dans la matinée, a entretenu les supporters de la région sur la nécessité de se remobiliser et de donner au club son lustre d'antan, se présente plus que jamais comme le seul capitaine du navire vert et rouge. « C'est un grand soulagement pour nous que l'Africa retrouve sa quiétude. Nous souffrons de savoir que notre chère équipe est dans cette situation. On a perdu aujourd'hui mais l'essentiel c'est que la paix soit de retour dans la maison », s'est exclamé un supporter ‘‘Oyé’’ tout en brandissant un grand drapeau aux couleurs vert et rouge. La bataille de la classe dirigeante annoncée sous le Fromager n'a finalement pas eu lieu. Certainement que le camp Koné Cheick a décidé de mettre l'intérêt de l'Africa en avant en évitant les affrontements qui planaient sur la partie. Mais au-delà de l'absence de la présidente de la section football, l'honorable Trazéré Olibé Célestine, nommée par Koné Cheick ou un membre de son staff, montre bien la prise effective du pouvoir de Vagba Alexis.

Vagba bien dans le fauteuil

La 14ème journée de la Ligue 1 aura le mérite de montrer à tous, la prise en mains complète des commandes du club cher à Sery Mogador. En super star dans le Fromager, applaudi par les supporters, Vagba a réussi sa mission de séduction. Et il ne pouvait pas mieux la réussir qu'à Gagnoa. Car la région de l'Ouest dont fait partie la ville de Gagnoa constitue le bastion des Aiglons. Les supporters viennent en majorité de cette partie du Côte d'Ivoire. Loin de lui coller une image ou la catégoriser, mais l'Africa tire sa force à l'Ouest du pays. En se rendant à Gagnoa à la tête de l'équipe en sa qualité de président élu, en expliquant sa vision aux supporters au cours d'une rencontre à la mairie de la ville, Vagba Alexis a pris plus que jamais ses repères et son autorité sur l'Africa. Ce qui a fait dire à une jeune supportrice du club que "Koné Cheick n'est que le président de la justice et de la presse. Les vrais responsables des équipes viennent au terrain. Où est-il (Koné Cheick)? On a appris qu'il a nommé de nouveaux responsables. Pourquoi ne sont-ils pas venus? On espère qu'après ce match, la sagesse va gagner chaque partie pour sortir l'Africa de l'impasse". Cette déclaration aux allures d'imploration montre à quel niveau les membres associés sont fatigués de cette crise qui déchiré le club depuis bientôt 10 mois. Dans ce combat pour le contrôle du club, outre la caution, la légitimité fédérale, Vagba Alexis est en train de gagner le combat de l'opinion. Et la première étape de la Caravane de la Ligue professionnelle à Gagnoa y a fortement contribué. Maintenant, Koné Cheick et ses hommes auront beaucoup de peine à se faire accepter. Et cela, malgré la décision de la Cour d'Appel dont il se prévaut. A moins que la justice décide d'user des mois que lui confère le législateur pour respecter ses décisions. Sinon, sans faux fuyant, Gagnoa a sonné le glas de Koné Cheick et ses hommes.

La belle revanche du Sporting Club de Gagnoa

Le Sporting Club de Gagnoa n'a pas manqué de se faire respecter sur ses installations. Battus au match aller par les Aiglons (1-0), les hommes de Souhalio Haïdara ruminaient leur vengeance depuis lors. La réception de l'Africa, dans une situation des plus délicates, était une belle tribune pour le capitaine Sayié Groyou Jean Noël de donner plus de joie à leurs supporters. Plus volontaires et poussés par le public de Gagnoa, Kassi Malan, Zegbé Moïse, Bini Kouman Koffi Patrick et leurs camarades installent progressivement leur jeu en muselant le milieu aiglon. Et avant la pause, les hommes du président Yssouf Diabaté sont récompensés par un penalty que n'a pas hésité à siffler le "referee", Roland Danon. Konan Angodah Bienvenue Toussaint ne se fait prier pour emmener le goalkeeper Namory Diomandé récupérer le ballon dans sas filets (1-0,40'). La seule réalisation qui sanctionne la première partie de jeu. Plus de dix minutes après la reprise, le Sporting corse l'addition par son maître à jouer, son serial buteur, Sery Dogo (2-0, 56'). Les supporters exultent après le break réussi par les siens. Mais l'Africa, incapable de réaction, va donner raison à ceux qui pensent que le réveil n'est pas pour maintenant. Dépassé par la tournure des choses, Jean-Jacques Eydilie cherche désespérément la solution. Toute chose qu'il ne parviendra pas à obtenir. Malheureusement c'est impuissant qu'il assiste à la septième défaite de la saison pour les vert et rouge, en 14 matchs de Ligue. Avec juste une place de 11ème au classement, à trois points du premier relégable. A Gagnoa, le Sporting n'a pas manqué de laver l'affront du match aller. Quant au Français Jean-Jacques Eydilie, il commence son aventure par une défaite.
Engagé dans une voie de sortie définitive de crise (on l'espère bien), l'Africa Sports doit maintenant engager le combat de la rédemption afin de quitter cette zone qui le rapproche de plus en plus de la Ligue 1. Le Sporting, avec cette 8eme victoire de la saison, conforte sa 4ème place au classement et peut toujours viser plus haut à seulement 7 points du leader. OUATTARA Gaoussou (Envoyé spécial à Gagnoa)

Tous le résultats

Sporting-Africa 2-0
AFAD-JCAT 4-1
COB-AS Tanda 1-2
Séwé-ASI 2-0
ASD-USCB 0-0
COK-SOA 0-3
Stella-Asec 1-1

Comment

 Commentaires



Comment