Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage

Développement
© Ministères par DR

Développement
© Ministères par DR



 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Économie

Développement agricole: Rencontre d’échanges d’expériences entre producteurs sur la culture de la banane plantain à Niablé
Publié le mardi 25 fevrier 2014  |  Ministères


Développement
© Ministères par DR
Développement agricole: Rencontre d’échanges d’expériences entre producteurs sur la culture de la banane plantain à Niablé
Dans le cadre de la promotion des technologies agricoles en milieu paysan, le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP) a organisé, le 18 Décembre 2012 à Niablé une rencontre d’échanges d’expériences entre producteurs sur la culture de banane plantain.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Dans le cadre de la promotion des technologies agricoles en milieu paysan, le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP) a organisé, le 18 Décembre 2012 à Niablé une rencontre d’échanges d’expériences entre producteurs sur la culture de banane plantain.

Une vingtaine de producteurs, membres de 10 groupements des localités d’Abronamoué, Zouhounou, Affalikro, Diangobo et de Niablé, sont venus s’enquérir de l‘expérience du groupement «main dans la main » de Niablé en matière de culture de banane plantain.

En effet, dans le cadre de la mise en œuvre du PPAAO/WAAPP, plusieurs technologies ont été générées et mises à la disposition des producteurs. Ces technologies font l’objet d’expérimentation par des producteurs individuels ou des groupements de producteurs dans plusieurs localités de la Côte d’Ivoire. Concernant la Banane Plantain, ce sont environ 34 000 plants des variétés améliorées, PITA 3 et FHIA 21, qui ont été distribuées aux producteurs dans les zones propices à la culture.

Depuis 2011, le groupement « main dans la main », avec l’appui des partenaires techniques du PPAAO/WAAPP, a développé une expérience en matière de culture de banane plantain. Cette expérience a été partagée avec les producteurs des groupements issus des villages environnants en vue de contribuer à l’adoption des technologies agricoles et à l’amélioration de la productivité agricole.

A cette occasion, plusieurs sites d’expérimentation ont été visités par les producteurs. Il s’agit des parcelles d’essais des nouvelles variétés de banane plantain que sont le FHIA 21 et le PITA 3 en observation aux côtés de la variété locale et la parcelle de parc à souche destinée à la production de plants de banane plantain.

Au cours des visites, Mme YAO Somala, Présidente du groupement, a partagé avec les producteurs les normes à respecter pour une conduite de culture pure de banane plantain, l’effeuillage (qui consiste à couper les feuilles du bananier attaquées par la cercosporiose) et l’entretien de la parcelle. En outre, une démonstration des techniques de production de matériel végétal sain de bananier plantain a été faite, notamment les techniques de décapitation et les Plants Issus de Fragments de tiges (PIF) du bananier plantain.

Sur les terrains visités, les producteurs ont vu que les variétés améliorées FHIA 21 et le PITA 3 ont une meilleure productivité et résistent mieux aux maladies. La récolte et la pesée des régimes issus des différentes variétés ont permis aux producteurs de voir la différence significative entre les variétés améliorées qui font plus de 10 kg contre 5 kg pour la variété locale. Des échanges pertinents ont eu lieu autour des sujets tels que la rentabilité de la production des rejets, l’élagage des feuilles, le coût du transport des plants vers une parcelle et les raisons du choix des variétés améliorées.

A l’issue des échanges, les producteurs ont été convaincus que l’application effective des bonnes techniques agricoles et l’adoption des nouvelles variétés introduites améliorent significativement la productivité.

Des mets confectionnés, à partir de la farine de banane plantain, ont été dégustés par les apprenants du jour qui ont été agréablement surpris par ces délices.

Il faut noter que les échanges ont été traduites en langues locales (Agni et en Malinké) afin de permettre aux participants de s’approprier les techniques agricoles.

Au terme de la rencontre d’échanges, les producteurs se sont engagés, par ailleurs, à faire la restitution de la journée aux membres de leur groupement et ont manifesté l’intérêt d’expérimenter ces nouvelles variétés dans leur localité.

Le service de communication

Comment

 Commentaires



Comment