Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

Politique

Apres le congrès du Mfa, la réaction du camp Ngbala
Publié le mercredi 26 fevrier 2014  |  Partis Politiques


Elections
© Partis Politiques par DR
Elections présidentielles 2015: le MFA se pronnonce
samedi 21 décembre.Abidjan. les membres du Bureau Politique ont fait une importante déclaration au cours d`une rencontre présidée par Ngbala Yao


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Communiqué du bureau politique du mouvement des forces d'avenir (MFA)

Sur convocation du président du Mouvement des forces d’Avenir (MFA) s’est tenue une réunion du Bureau Politique le mardi 25 février 2014 sous la Présidence du camarade NGBALA YAO Antoine, président du parti. Le seul point à l’ordre du jour : quel MFA aujourd’hui?

Après l’analyse du thème qui s’est articulé autour de six points, de grandes décisions ont été prises dans le communiqué suivant :

Sur la vie du parti et les activités dans les délégations de l’intérieur pays

Le Bureau Politique a traduit toute sa reconnaissance aux militants, secrétaires de section, présidents de comité de base et délégués pour tout leur soutien et les félicite pour le travail de remobilisation, d’implantation et de vente des cartes du parti entrepris depuis le 2è congrès extraordinaire du MFA du 28 septembre 2013 ainsi que pour la bonne collaboration avec les responsables des partis frères du RHDP dans leur circonscription administrative respective.

Au titre des cotisations annuelles, la réunion a adopté les taux suivants pour les membres des instances du parti : Bureau politique 100 mille Fcfa ; Secrétariat Général 75 mille Fcfa ; Bureau national des Femmes 50 mille Fcfa et 15mille pour le bureau des jeunes.

Le Bureau Politique exhorte les délégués régionaux, délégués départementaux et délégués communaux à tendre la main à tous les militants du parti et à s’organiser pour préparer les visites du président du parti dans leur circonscription administrative respective.

Sur la rencontre de tous les délégués prévue à Yamoussoukro

Le bureau politique invite tous les délégués du parti, par ailleurs anciennement DCC, DDC et DRC de Campagne RHDP 2010 à communiquer, dans les meilleurs délais, la liste de leurs représentants pour la rencontre de Yamoussoukro afin de les instruire et remettre la feuille de route sur la redynamisation du MFA et les élections 2015.

Sur le programme d’activités de janvier 2014 à juin 2014

Le bureau politique exhorte le secrétariat général et les délégués régionaux, délégués départementaux et délégués communaux à accélérer la mise en œuvre du programme d’activités de janvier à juin 2014 notamment sur le découpage, la désignation des secrétaires de section de chacune des localités et la vente des cartes du parti.

Sur la situation sociopolitique de la Côte d’Ivoire

Le bureau politique adresse ses vœux de prompt rétablissement au chef de l’Etat, SEM Alassane OUATTARA et lui souhaite un retour rapide aux affaires. Le bureau politique félicite par ailleurs le gouvernement pour toutes les actions entreprises pour la réhabilitation et la construction d’infrastructures socio-économiques et celles en cours pour la réconciliation et l’amélioration du niveau de vie de la population ivoirienne.





Sur la fausse dissidence orchestrée par l’ex-président du parti

Le bureau politique condamne de toute son énergie le tripatouillage des textes et le remplacement des délégués du parti par l’ex- direction avec la complicité des autorités de la république en violation des statuts et règlements intérieurs et de la loi No 93-668 du 9 août 1993 sur les partis et groupements politiques en Côte d’Ivoire.

Le bureau politique s’interroge et interroge la classe politique ivoirienne sur la crédibilité à donner à un tel congrès qui a réunis tout sauf des membres du parti.

Le bureau politique condamne et appelle l’ex-président et ses suiveurs à la cessation de toute activité au nom du MFA sous réserve du droit de poursuivre devant les tribunaux, les auteurs et contrevenants à ce communiqué.

Le bureau politique prend à témoins la communauté nationale et internationale et informe que les textes adoptés par le congrès de 2006, stipulent que le congrès se tient tous les cinq ans. Les textes pour un parti politique, représentent le creuset qui dicte la ligne de conduite. Ne pas se conformer aux textes, c’est s’inscrire dans la rébellion.
En conséquence, ce pseudo-congrès qui a vu malheureusement la participation d’honorables personnalités ivoiriennes est encore une arnaque de trop et une forfaiture de la part d’anaky kobena. Pour le Bureau Politique, ce congrès est nul et de nul effet, nous ne saurions le reconnaitre.

Sur les mesures pour le retour à la sérénité au sein du parti

Le bureau politique informe l’ensemble des militants du MFA que le pseudo congrès tenu par l’ex-président, qui pense pouvoir ainsi se légitimer vis à vis de la classe politique ivoirienne, de l’opinion nationale et internationale est un non événement pour le MFA et est nul et de nul effet.

Le bureau politique, conformément à l’article 8 de la loi relative aux partis et groupements politiques, interpelle le Ministère de l’intérieur sur la requête à lui adressée en vue de l’exécution de l’ordonnance de compulsoire signifiée par voie d’huissier afin de démontrer le tripatouillage dans les textes adopté par le congrès de 2006.

Le bureau politique demande au Ministère d’Etat, Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité d’exécuter l’ordonnance de compulsoire conformément au principe de la séparation des pouvoirs.

Le bureau politique réitère son soutien aux organes du parti, tout en appelant à l’union et à la mobilisation autour du Président NGBALA YAO Antoine.

Le bureau politique se félicite de la présence massive des membres et des débats de franchise d’engagement et de démocratie qui se sont déroulés au cours de cette première rencontre extraordinaire de l’année 2014.

Fait à Abidjan, le 25 Février 2014
Le Bureau Politique du MFA

Comment

 Commentaires



Comment