Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3046 du 27/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Sport

Boxe / Challenge national de 1er round : Waby Spider lance la détection de jeunes boxeurs
Publié le jeudi 27 fevrier 2014  |  L’intelligent d’Abidjan


Boxe
© Abidjan.net par Lasme
Boxe : le président de la Fédération Ivoirienne de Boxe (FIB) Waby Spider présente son staff et définit son programme d`action au Ministre Alain Lobognon
Jeudi 21 février 2013. Abidjan. Palais des sports Treichville, siège de la fédération ivoirienne de boxe(FIB)


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La fédération ivoirienne de boxe a démarré ses activités de la saison 2013-2014, le lundi 24 février 2014 au stade de Williamsville à Adjamé avec le challenge national de 1er Round des débutants. Une compétition qui s’étendra sur cinq jours et qui est essentiellement consacrée aux jeunes qui font leurs premières armes sur le ring. Ce challenge, le second du genre sous la présidence de Waby Spider, a enregistré plus de 75 athlètes issus de plus de 20 clubs dont quatre clubs de l’intérieur. 21 combats ont meublé cette première journée inaugurale. N’Guessan Kouadio Jean, Diallo Sekou, Ouattara Issa, Traoré Napornan ont tiré leur épingle du jeu lors de cette première journée. N’Guessan Kouadio (Stella Club d’Adjamé) par la précision de ses coups a pris le dessus sur Sidibé Samou (Guêpes noirs d’Abobo) aux points, à l’unanimité des trois juges, dans la catégorie ; coq junior. Le premier KO de ce challenge est venu de Ouattara Issa (Réveil Club d’Adjamé), chez les Super welters. Il a amené son adversaire, N’Dri Kouassi Kan (l’Ecurie Rabox) au tapis par deux fois. Avant que ce dernier ne soit déclaré KO par l’arbitre Ablakor Emma. Diallo Sekou ( Athletic BC de Locodjoro) a démoli Soro Daouda ( Démolisseur d’Abobo), qui a contraint son entraîneur à jeter l’éponge à la 2e reprise. Tout comme Diallo Sékou, Traoré Napornan (Abou Diarra) a obligé Domenah Taki Stéphane à abandonner la première reprise de ce combat dans la catégorie des super welters.

Avant le coup de gong. Le premier adjoint au maire d’Adjamé, Coulibaly Mamadou a, au nom du maire Yssouf Sylla promis soutenir la fédération dans son programme de relance et de renaissance de la boxe ivoirienne. La seconde journée de ce challenge qui s’est disputé, mardi 25 février 2014, a enregistré 20 combats. Deux KO ont marqué cette phase éliminatoire comptant pour les ¼ de finale. Le premier est intervenu dans la catégorie super-léger. Boizi Yessoh Romaric (Stella Club d’Adjamé) sans temps d’observation a envoyé Oré Cyrille (Espoir d’Abobo) au tapis à la première reprise. Oré Cyrille sera déclaré KO par l’arbitre Koné Fougnigué. Da Sami Sylvain (Boxing club Angré), après une nette domination à la première reprise, a attendu la seconde reprise pour sortir son crochet droit à Koné Brahim ( Boxing club paillet) ; KO sur le coup. Ces deux journées ont tenu les habitants de Williamsville en haleine. Les demi-finales se sont disputés hier mercredi, avec toujours la même ambiance. L’apothéose est prévue pour ce vendredi 28 février.

Ange K

Comment

 Commentaires



Comment