Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4277 du 27/2/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


Sport

Omnisports /Palais des Sports de Treichville : Les précisions du Directeur général
Publié le jeudi 27 fevrier 2014  |  Le Patriote




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le directeur du Palais des Sports de Treichville a fait, mercredi, des précisions quant à l'utilisation des différentes salles par les associations et fédérations sportives. Une sortie motivée par les incidents survenus, le week-end dernier, entre la fédération ivoirienne de basketball (FIBB) et celle d'Escrime. "Nous tenons, à travers cette rencontre, à inviter les différentes fédérations à respecter scrupuleusement la programmation arrêtée de commun accord pour une utilisation efficiente des différentes salles", a déclaré Fulbert Beugrefoh en conférence de presse.

Le Palais des Sports, a expliqué le conférencier, n'appartient pas au basketball mais à toutes les fédérations nationales qui "chacune à son niveau contribue au rayonnement de la Côte d'Ivoire sportive". Aussi a-t-il demandé que la possibilité soit donnée à tous d'exercer librement dans les salles construites à cet effet. S'agissant de l'incident du samedi dernier, il a rappelé que "l'occupation revenait de droit à la fédération d'escrime conformément au calendrier". C'est donc fort surpris qu'il a été constaté de voir le basketball prend possession de l'enceinte. "Dans la gestion du sport, il faut faire preuve de flexibilité. Mais cela ne voudrait pas dire de verser dans le désordre. La fédération de basketball n'a pas fait de demande quant à l'utilisation de la salle 2 du Hall des Sports pour le vendredi 21 février. Mais quand nous sommes arrivés sur les lieux et que nous avons trouvé des centaines d'enfants qui ne demandaient qu'à jouer au basketball, nous avons fait une concession ce jour-là. Finalement la fédération de basketball a abusé de cette faveur en revenant occuper la salle le samedi 22 février alors que la fédération d'escrime devrait y tenir sa première compétition de la saison", a expliqué Fulbert Beugrefoh. Un fait jugé inacceptable car il n'a pas été sans conséquences pour les escrimeurs. D'où les excuses du ministère des Sports traduites par le premier responsable du Palais à la fédération, aux partenaires, au mouvement sportif et à la presse. "Dorénavant, nous allons prendre les dispositions pour ne pas que de tels incidents se reproduisent. Aujourd'hui, je tiens à informer toutes les fédérations qu'aucune activité ne sera organisée dans les salles du Palais et du Hall si elle n'est pas inscrite au calendrier élaboré par les fédérations elles-mêmes", a-t-il prévenu. Fulbert Beugrefoh a, par ailleurs, indiqué que les fédérations peuvent organiser des compétitions dans d'autres enceintes aménagées par la tutelle à la faveur de l'Afrobasket 2013 juste en faisant la demande. "Nous avons plusieurs salles aménagées à Bingerville, au Forum de l'Université Félix Houphouët-Boigny et au GSPM. Si on décide de jouer forcément au Palais, il faut respecter certaines prescriptions", a conseillé le Directeur du Palais. Sur l'organisation d'activités extra-sportives au Palais, le conférencier a simplement opté pour l'exemple du stade de France qui accueille, en plus des activités sportives, des concerts et autres activités annexes. Toutefois, il a tenu à rassurer quant à une meilleure gestion des infrastructures: "Le ministère réfléchit à une gestion plus rationnelle, professionnelle des infrastructures".

OUATTARA GAOUSSOU

Comment

 Commentaires



Comment