Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4284 du 7/3/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Économie

Secteur industriel et manufacturier : 152,6 milliards de FCFA pour les entreprises
Publié le vendredi 7 mars 2014  |  Le Patriote


Lancement
© Primature par DR
Lancement d`un Programme national de restructuration et de mise à niveau des industries
Jeudi 6 mars 2014. Abidjan. Un Programme national de restructuration et de mise à niveau (PNRMN) des industries ivoiriennes a été lancé avec pour objectif de développer la production industrielle, de promouvoir l’investissement et l’emploi, tout en améliorant la compétitivité des entreprises industrielles au niveau régional et international.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le secteur industriel et manufacturier ivoirien va connaître un nouveau souffle. L’Etat, avec le soutien de l’ONUDI et des banques locales a décidé de lui octroyer une subvention de 152,6 milliards de FCFA afin de redynamiser les entreprises et rendre l’économie nationale compétitive. Le Programme National de Restructuration et de Mise à Niveau (PNRMN) des entreprises ivoiriennes, pour la période 2014-2018, a été lancé hier par le Premier Ministre, Daniel Kablan Duncan. Ce programme a pour but de redynamiser le secteur productif local et d’accompagner les efforts des entreprises ivoiriennes en vue d’améliorer leur compétitivité et leur capacité à faire face à une forte concurrence. Au total, ce sont 150 structures qui devront bénéficier de cette subvention. À cet effet, un Mémorandum d’entente a été signé entre l’Etat et les organisations professionnelles (Fipme, Apbef-ci, Fnisci) et les banques commerciales (Bicici, Sib, Biao, GitBank, Boa) pour sceller ce partenariat. Indiquant que le PNRMN constitue une priorité pour le gouvernement, Daniel Kablan Duncan a fait savoir qu’il constitue une ‘‘réponse appropriée à la situation préoccupante du secteur industriel pour le moderniser et le développer’’. Par cette mesure, le gouvernement entend, ainsi, soutenir la dynamique de restructuration des industries et de l’emploi et faciliter l’accès des produits manufacturiers ivoiriens au marché international. Jean-Kacou Diagou, président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci) a assuré de la mobilisation du secteur privé pour la réussite de ce programme. Pour lui, ce programme permettra aux PME de prendre part à la croissance du pays. Aussi a-t-il souhaité une accélération des reformes en faveur des PME. Au nom de l’Organisation des Nations Unies pour l’Industrie (Onudi), structure d’encadrement du programme, Doris Hribernigg a soutenu et encouragé le gouvernement dans la formulation et la validation de ce programme. «Ce Programme, s’il est conduit de façon structurée avec un mécanisme financier inclusif, constitue un véritable outil de politique industrielle», a-t-elle souligné. Bénéficiaire du précédent programme, Eugène Malan, directeur général de l’Ivoirienne de l’Hévéa (Idh) a confirmé les acquis du PNRMN. Quant au ministre de l’Industrie et des mines, Jean-Claude Brou, il a souligné que l’implication du secteur privé dans ce programme est un ‘‘signe réconfortant’’ pour l’économie nationale.

Sogona Sidibé

Comment

 Commentaires



Comment