Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Nord-Sud N° 2602 du 8/3/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Sport

Coupes africaines (16è de finale retour): Le Séwé et l’Asec en ballotage favorable
Publié le samedi 8 mars 2014  |  Nord-Sud




Comment

 Vos outils




Après avoir respectivement coupé la poire en deux (3-3) avec Barrack Young du Liberia et battu (0-2) le CO Bamako,
dimanche dernier, le Séwé et l’Asec se préparent à recevoir les représentant libériens et maliens, ce week-end, à Abidjan, pour le compte des seizièmes de finale retour de la Ligue des champions et de la Coupe de la Confédération.


Une semaine après leurs bonnes entrées en coupes africaines, revoilà le Séwé Sport de San Pedro et l’Asec mimosas à la conquête de l’Afrique. Auteurs d’un nul encourageant en Ligue des champions à Monrovia devant Barrak Young Controller (3-3), les champions de Côte d’Ivoire reçoivent leurs adversaires ce dimanche au Stade Robert Champroux de Marcory pour achever le travail entamé et accéder au tour suivant. « Il est important de corriger nos erreurs qui nous ont coûté la victoire au match aller », a déjà prévenu le milieu de terrain Kouakou Christian, au cours de la conférence de presse animée, mercredi, au siège de la Fédération ivoirienne de football. Puis d’ajouter : « Il y a un sentiment de révolte par rapport au match aller. Nous avions le match en main, mais il nous a échappé par manque de concentration. Cette fois, nous devons montrer plus de sérieux ». De son côté, l’Asec reçoit, dès cet après-midi au Stade Félix Houphouet-Boigny, le Club omnisports de Bamako, dans le cadre de son seizième de finale retour. Vainqueur à l’aller (2-0), l’Asec transpire la confiance. Mais le coach du C.O.Bamako, Sékou Seck, promet de tout donner pour tenter de renverser la vapeur. « A l’aller, l’Asec a fait preuve de réalisme. Même si nous avons perdu 2-0 à Bamako, cela ne nous afflige pas. Mes joueurs sont galvanisés pour ce match retour… ». Une chose est sûre, la partie ne sera pas de tout repos pour les Mimos devant des Maliens blessés dans leur orgueil.


Par Guy-Florentin Yameogo

Comment

 Commentaires



Comment