Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 4286 du 10/3/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Art et Culture

Koné Dodo (Conseiller du DG chargé de la musique) : “Arafat va rembourser l’avance qu’il a perçue”
Publié le lundi 10 mars 2014  |  Le Patriote


Culture:
© Abidjan.net par Mike
Culture: Cérémonie de lancement de la 2e édition d`Abidjan Festival
Vendredi 11 octobre 2013. Abidjan-Hôtel du district du Plateau. M. Koné Dodo, directeur du palais de la culture de Treichville a procédé au lancement officiel de la 2e édition du festival des musiques du monde d`Abidjan, "Abidjan Festival", qui se tiendra du 7 au 9 novembre 2013 au palais de la culture Bernard B Dadié de Treichville à Abidjan.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Annoncé comme l’une des deux têtes d’affiche de la clôture du MASA 2014, Arafat DJ ne s’est pas « pointé », au Palais de la Culture de Treichville. Samedi soir, on l’a attendu en vain. Et les nouvelles sont allées dans tous les sens. Celle qui circulait le plus laissait entendre que le fantasque faiseur de coupé décalé avait raté son avion. Aux derniers nouvelles, l’artiste, qui est en ce moment en tournée en France, aurait eu peur, une fois à Abidjan, de ne pas pouvoir regagné la France, après sa prestation, faute de visa valable. Pourtant, assure Koné Dodo, Conseiller du DG par intérim du MASA chargé de la musique, «nous lui avons donné l’assurance que nous prendrions toutes les mesures pour qu’il reparte en France ». Qu’importe, Arafat n’a pas daigné honorer son engagement avec le MASA, alors que, poursuit M. Koné, «il a signé un contrat par l’entremise de son manager et il a même perçu une avance, soit 50% de son cachet ». Quant à savoir la suite à donner à cette affaire, M. Koné Dodo tranche de façon péremptoire : « Il va rembourser l’avance qu’il a perçue ». Toutefois, il regrette l’attitude d’Arafat qui est coutumier des faux bonds aux promoteurs de spectacles. Hier après-midi, le DJ chanteur s’est confondu en excuses dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Pas sûr que cela apaise aussi bien la Direction générale du MASA que le nombreux public qui l’attendait samedi soir au Palais de la culture.

YS

Comment

 Commentaires



Comment