Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 1324 du 11/3/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Art et Culture

Marché des droits médias : Des journalistes sportifs instruits sur le processus
Publié le mardi 11 mars 2014  |  Le Mandat




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Afin d’éclairer les journalistes locaux sur le processus de diffusion des évènements sportifs, l’Union Nationale de la presse sportive de Côte d’Ivoire (UNPSCI) a organisé un séminaire de formation, hier, à Abidjan.
Animé par Idriss Akki, Dg de Sportfive Afrique, ce séminaire a porté sur «L’évolution du marché des droits médias». L’objectif visé, selon les initiateurs, est de mieux faire comprendre le fondement des droits marketing en sport, permettre aux journalistes de renforcer leurs capacités sur la question afin de l’aborder dans leurs organes, favoriser l’émergence d’un vrai marché des droits médias en Côte d’Ivoire. Pour le ministre des Sports ivoirien, Alain Lobognon, ce séminaire est venu à point nommé, car dira-t-il, il permettra aux journalistes de comprendre les enjeux du débat autour des lois sur le sport. Il a souhaité qu’au sortir de cette formation, la presse soit le premier partenaire des Fédérations sportives ivoiriennes. Le conférencier, Idriss Akki, Dg de Sportfive Afrique a, au cours de la formation, relevé que le droit de diffusion d’un match appartient à l’organisateur. De ce fait, la presse audio et audio-visuelle se doit donc de trouver un accord avec celui-ci pour le droit de diffusion. Poursuivant, il a souligné que les capacités de productions TV en Afrique sont insuffisantes car, selon lui, seulement 4 pays sur 54 sont capables de produire en HD (High Definition). Il a noté que la faible capacité de production peut être un frein à la valorisation du spectacle. Par ailleurs, il a exhorté à la professionnalisation de la monétisation de ces contenus, c'est-à-dire avoir des directeurs marketing et commerciaux dans les clubs et différentes fédérations qui les vendront sur le marché. Pour le président de l’UNPSCI, Magloire Diop, ce séminaire répond à la volonté de contribuer au développement du sport en Côte d’Ivoire. Notons que la rencontre a enregistré la présence du représentant de la ministre de la Communication, de l’ex-président de la FIF, Jacques Anoma, de dirigeants de clubs, de spécialistes d’agences marketing sportif.

M.T

Comment

 Commentaires



Comment