Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Art et Culture

Enseignement privé laïc/ L’Etat décaisse 16 milliards: L’Anesplaci félicite Kandia Camara
Publié le mardi 18 mars 2014  |  Autre presse


Education:
© Autre presse par DR
Education: l`Association nationale des établissements scolaires privés de Côte d`Ivoire (Anesplaci)
Mars 2014, Abidjan. L`Anesplaci; l`Association nationale des établissements scolaires privés de Côte d`Ivoire se félicite du bon déroulement des négociations pour le différent qui l`oppose au ministère de l`éducation nationale et de l`enseignement technique.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Bonne nouvelle pour les promoteurs d’établissements privés. L’Etat vient de décaisser 16 milliards de F CFA au lieu de 10 milliards prévus. Le paiement va débuter à partir de la semaine prochaine. C’est le fruit d’une rude négociation entre les associations de fondateurs et les émissaires du gouvernement. Avec cet accord, l’on pourrait dire sans se tromper que la fièvre de grève va baisser. Car malgré l’annonce du gouvernement de décaisser 10 milliards de Francs CFA lundi 17 mars 2014 pour amoindrir les arriérés de frais d’écolage dans l’enseignement privé laïc, la Fédération nationale des établissements privé-laïc de Côte d’Ivoire (Feneplaci), avait maintenu la grève et l’expulsion des élèves affectés dans les établissements, estimant que les 10 milliards de Francs CFA annoncés par le gouvernement ne sont pas satisfaisants. Alors que l’Association nationale des établissements scolaires privés de Côte d’Ivoire (Anesplaci) l’autre syndicat, n’a pas choisi de suivre le mot d’ordre de grève de la Feneplaci. Une décision prise au terme d’une assemblée générale tenue le samedi 15 mars, à Abidjan. Le président de cette Association, Ladji Bakayoko , à la suite de la décision du gouvernement d’ajouter 6 milliards de Fcfa de plus au 10 milliards initialement annoncés, dit remercier l’Etat pour l’effort consenti. Selon lui le dialogue abouti toujours à des résultats satisfaisants. Il remercie, par ailleurs, tous les fondateurs membres de l’Anesplaci pour avoir observé la décision arrêté par leur syndicat au terme de l’Assemblée générale du samedi. En effet, l’Anesplaci avait estimé que les 10 milliards de Francs CFA devraient résoudre un tant soit peu les problèmes et éviter de perturber les cours. " Ce n’est pas le moment de perturber les cours. Par conséquent, nous déclarons que l’ensemble des fondateurs d’écoles privées n’iront pas en grève", a-t-il martelé.

Comment

 Commentaires



Comment