Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Democrate N° 927 du 31/3/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Politique

Présidence de la Cedeao : Dramani succède à Ouattara
Publié le lundi 31 mars 2014  |  Le Democrate


Le
© AFP par ISSOUF SANOGO
Le président ghanéen John Dramani Mahama succède au président ivoirien Alassane Ouattara a la tête de la CEDEAO
Samedi 29 mars 2014. Yamoussoukro (Côte d`Ivoire). Ph : John Dramani Mahama


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les 3 axes prioritaires du nouveau président
Les Chefs d’Etat fiers d’Ado
Son soutien au nouveau président


Le Chef de l’Etat a présidé la cérémonie de clôture du
Le Président de la République, SEM. Alassane Ouattara, a présidé, le samedi 29 Mars 2014, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix de Yamoussoukro, la cérémonie de clôture de la 44ème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Cedeao. Cette cérémonie qui a débuté par les signatures du Traité de l’Autoroute Abidjan - Lagos et des Actes de la Conférence ainsi que le cérémonial de transmission du pouvoir entre le Président sortant de la Cedeao, SEM. Alassane Ouattara et le nouveau Président élu de cette Organisation, SEM. John Dramani Mahama, Président de la République du Ghana, a enregistré plusieurs interventions.
Les Présidents Ibrahim Boubacar Keïta du Mali et Thomas Yayi Boni du Bénin ont ainsi rendu un vibrant hommage au Président Alassane Ouattara pour sa ‘’vision’’, son ‘’engagement’’ en faveur de l’intégration sous-régionale, sa ‘’maîtrise’’ des dossiers et son efficacité’’ à la tête de la Cedeao. Pour eux, le Chef de l’Etat ivoirien dont la Cedeao est ‘’fière’’ et compte encore bénéficier de son expérience, a permis à la Sous-Région de relever le défi de la Paix et de la Sécurité et d’envisager un avenir radieux en mettant un accent particulier sur le développement des Infrastructures et le marché commun avec, notamment, l’entrée en vigueur de la monnaie unique à l’horizon 2020.
Intervenant à son tour, le Président Alassane Ouattara a félicité son homologue ghanéen, porté à la tête de l’Organisation commune par ses pairs, et l’a assuré de son soutien total dans l’accomplissement de sa nouvelle mission à la tête de la Cedeao.
Evoquant les épreuves surmontées ensemble, au cours de ces deux dernières années, le Chef de l’Etat a indiqué que cela a été possible grâce à la solidarité qui caractérise l’Organisation et dont il a bénéficié dans l’exercice de son mandat.
Pour terminer, le Président de la République, Alassane Ouattara a réitéré son soutien au nouveau Président en exercice de la Cedeao, l’Organisation commune sous-régionale, ‘’qui doit continuer sa marche vers le développement, le renforcement de la démocratie, de la paix et de la sécurité et remporter de nouveaux succès pour l’amélioration du bien-être de nos populations.’’
Le Président John Dramani Mahama, nouveau Président en exercice de la Cedeao, a, quant à lui, rendu un hommage appuyé au Président Alassane Ouattara pour l’œuvre immense qu’il a accomplie à la tête de cette Organisation.
Il a ensuite relevé les trois axes majeurs qui guideront ses actions à la tête de la Cedeao; à savoir la paix et la sécurité dans la Sous-Région, la lutte contre le chômage
des jeunes et la réhabilitation ainsi que le développement des Infrastructures économiques.
Notons pour terminer qu’un communiqué final a sanctionné les travaux du 44ème Sommet ordinaire de la Cedeao.
Ce communiqué indique, entre autres, qu’après une analyse approfondie des enjeux du processus d’intégration régionale, la Conférence est parvenue aux conclusions et décisions spécifiques relatives aux performances économiques régionales et à la consolidation du marché commun, à l’Accord de Partenariat Economique (APE), aux politiques sectorielles, à la Paix et à la Sécurité, au Mali, à la Guinée-Bissau et aux questions institutionnelles.
Les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont regagné leurs pays respectifs à l’issue de la cérémonie de clôture.
Sercom

Comment

 Commentaires



Comment