Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3074 du 1/4/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Art et Culture

Festival / Diversité culturelle d’ici et d’ailleurs : Danses, chants et gastronomies seront au rendez-vous en Côte d’Ivoire
Publié le mardi 1 avril 2014  |  L’intelligent d’Abidjan




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Jardin du Canal au bois de Treichville abritera la deuxième édition du Festival multiculturel international de Côte d’Ivoire (FMICI) prévue les 25, 26 et 27 avril 2014. La cérémonie officielle de lancement de cet évènement a eu le vendredi 28 mars 2014 à l’hôtel du District au Plateau. Pour cette édition, dont le thème est « A la découverte de diversité culturelle d’ici et d’ailleurs », Savard Letho Pale, initiatrice dudit projet, a signifié que ce rendez-vous sera marquée par deux activités majeures. Il s’agit du village multiculturel et le dîner gala de bienfaisance. Le FMICI permettra de « créer une plateforme d’échange culturel, économique et social. Et renforcera en tandem, l’image de la Côte d’Ivoire comme une terre d’hospitalité, d’intégration, de brassage ». Le représentant du président de l’Assemblée Nationale, Manou Bi, a saisi cette occasion pour faire savoir aux organisateurs qu’un pays ne peut être émergent sans sa culture. Aussi a-t-il montré l’importance de ces festivités, signe d’un retour de la Côte d’Ivoire sur l’échiquier mondial. Valérie Oka a, au nom du ministre de l’Intégration africaine, Ally Coulibaly, souligné la belle opportunité offerte par ce festival pour partager « notre culture, socle de la fierté de notre identité riche d’une grande diversité d’expression culturelle ».

Expliquant le bien fondé du FMICI 2014, elle a révélé que l’Afrique pourra renforcer sa cohésion, sa coopération économique et commerciale avec le monde en créant une véritable fusion culturelle. Fatim Camara et Aphing Kouassi représentant respectivement les ministres de la culture et du tourisme, ont emboité le pas à Valérie Oka en déclarant que cette fête dédiée à la culture est un marché d’enrichissement culturel des peuples sur la terre ivoirienne. Ils ont néanmoins appelé les populations à participer à ce rendez-vous du ‘’donner et du recevoir’’ en allant découvrir des danses, des chants et la gastronomie de diverses nations. Le maire de la commune de Marcory, Aby Raoul représentant le gouverneur Robert Beugré Mambé a dit toute sa reconnaissance aux organisateurs du FMICI qui, selon lui, peut être considéré comme un espace de communion par « la diversité des pays qui y participent».

M.P.K.

Comment

 Commentaires



Comment