Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Necrologie
Article



 Titrologie



Notre Voie N° 4681 du 1/4/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Necrologie

Le mannequin Awa Fadiga inhumé hier à Williamsville
Publié le mardi 1 avril 2014  |  Notre Voie


Obsèques
© Abidjan.net par Mike Yao
Obsèques du mannequin Awa Fatiga
Lundi 31 Mars 2014. Commune de Williamsville. Amis, collègues, parents et autorités ont conduit la dépouille mortelle du mannequin Awa Fadiga au cimetière de Williamsville après la prière à la mosquée de ladite commune.



Voir tout l'album photo
Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les parents, amis et connaissances d’Awa Fadiga ont procédé, hier matin, à la levée de corps de la défunte au Chu de Cocody en présence d’une foule inconsolable. En marge de la cérémonie mortuaire, le collectif de défense d’Awa Fadiga a dénoncé, au cours d’un point de presse, les mauvaises conditions d’accueil dans les services d’urgence du Chu de Cocody. Ouattara Bémitian, président dudit collectif a exprimé son indignation en ces termes : « La mort de notre sœur doit interpeller l’Etat ivoirien. Les CHU sont peu équipés et dans cette situation, on nous parle toujours d’émergence. Quel genre d’émergence même ! Dès les premières heures du décès, le ministère de la santé s’est défendu, pourtant le manque de matériel de travail est un véritable problème dans nos hôpitaux. Nous exigeons de l’Etat, désormais une prise en charge médicale d’une valeur de 200.000 francs à chaque mannequin hospitalisé. Nous continuerons à mener ce combat jusqu’à ce que la lumière soit faite sur le décès d’Awa Fadiga. On a fait savoir que l’autopsie a été faite. Nous attendons donc avec impatience les résultats », a-t-il soutenu.

Les parents de la défunte n’ont pas manqué d’exprimer leur colère également. « Nous sommes tous dépassés par cet événement malheureux. Il faut que le gouvernement tire les leçons de cette situation douloureuse afin que cela ne se reproduise plus », ont-ils recommandé. La dépouille mortelle d’Awa Fadiga a été conduite au cimetière municipal de Williamsville où elle repose désormais, après la prière mortuaire dans une mosquée.

Anicet Zio
(Stagiaire)



Obsèques du mannequin Awa Fatiga
Publié le: 31/3/2014  |  RTI 1

Comment

 Commentaires



Comment