Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3075 du 2/4/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Économie

Emploi des jeunes / Moussa Dosso à propos de leur insertion : ‘‘Ce sont des objectifs urgents si l’on veut désamorcer la bombe à retardement’’
Publié le mercredi 2 avril 2014  |  L’intelligent d’Abidjan


Séminaire
© Abidjan.net par DR
Séminaire inter-pays des experts sur l`emploi des jeunes en Afrique
Lundi 31 mars 2014. Abidjan. Dosso Moussa ministre de l`emploi et de la formation professionnelle a présidé le séminaire inter-pays dans le domaine de la qualité du développement des compétences techniques et professionnelles qui se tient les 31 et 1er avril.



Voir tout l'album photo
Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La Côte d’Ivoire a accueilli du 31 mars au 1er avril 2014, un séminaire inter-pays des experts du pôle de qualité inter-pays dans le domaine du développement des compétences techniques et professionnelles (PQIP/DCTP). Le problème de l’insertion des jeunes et de leur accès au monde du travail était l’objet essentiel dudit séminaire ouvert par M. Moussa Dosso, ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Formation professionnelle. Dans son discours, le ministre Moussa Dosso a souligné que le pôle de qualité, repose sur l’engagement volontaire des pays à échanger et à mutualiser leurs meilleurs expériences et pratiques. Il s’agit, du seul moyen pour le continent africain, de faire accéder le plus rapidement possible, nos jeunes, au monde du travail. « Ce sont des objectifs urgents, si l’on veut mettre fin à l’exclusion sociale et économique des jeunes, et les faire sortir du manque d’emploi, du sous-emploi et de la pauvreté qui sont des ‘’bombes à retardement’’, susceptibles de fragiliser nos sociétés, sinon de les faire basculer dans la violence et les conflits », a souligné le ministre Moussa Dosso.

Qui, a affirmé que le travail des experts doit permettre d’identifier l’efficacité des dispositifs de formation, d’insertion et de création d’emplois que les 27 pays membres développent. Les résultats de ces experts seront présentés aux ministres, aux partenaires bilatéraux et multilatéraux pendant les rencontres de 2014. Le séminaire a été organisé avec la collaboration de l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA).

Olivier Guédé

Comment

 Commentaires



Comment