Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3079 du 7/4/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Art et Culture

FEMUA 7 / Pour leurs actions sociales : Kandia Camara appelle les footballeurs internationaux à imiter Magic System
Publié le lundi 7 avril 2014  |  L’intelligent d’Abidjan


FEMUA
© Abidjan.net par Mike Yao
FEMUA 7 : cérémonie d`ouverture au village d`Anoumanbo
Vendredi 04 Avril 2014. Marcory, Anoumanbo. Le commissaire général du festival de musiques Urbaine d`Anoumanbo a procédé au lancement des activités de la 7e édition du FEMUA en présence de la ministre de l`éducation nationale et de l`Enseignement technique, madame Kandia Camara (photo) et de M Maurice Kouakou BANDAMAN ministre de la culture et de la Francophonie et de plusieurs personnalités, artistes et de la notabilité d`Anoumabo.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

A l’initiative du groupe Magic System, la septième édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA 7) a ouvert ses portes le vendredi 5 avril 2014 à Marcory-Anoumabo, en présence de plusieurs autorités parmi lesquels la ministre Kandia Camara. Qui, tout en saluant les actions d’A’Salfo et ses amis au niveau de l’éducation nationale, a appelé les footballeurs internationaux à les imiter.

Pour la ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, Magic System, à travers ses investissements notamment dans l’éducation nationale, se positionne comme une structure d’aide. Mme Kandia Camara s’est également félicitée de la récente action du groupe qui a offert une école préscolaire de 4 classes à Anoumabo (la coupure du ruban pour l'inauguration de cette école s’est déroulée après l’ouverture du FEMUA 7). «J’appelle les grands noms du football international et autres artistes de renoms à s’inspirer de l’exemple de Magic System», a-t-elle lancé. Quant au ministre de la Culture et de la Francophonie, il a appuyé les propos de sa collègue en réitérant la reconnaissance du gouvernement aux «enfants d’Anoumabo» qui ne ménagent aucun effort pour agir dans les domaines de la santé, de l’éducation, etc. Maurice Bandaman, ministre de la Culture et de la Francophonies a aussi félicité Magic System pour avoir hissé très haut le FEMUA. «7 est le chiffre de la perfection, qui exprime la qualité. Preuve tangible que ce festival est sur la voie de la perfection, justifiée par la qualité des artistes venus de plusieurs pays (Ghana, Cameroun, Mali, Sénégal, République Démocrate du Congo, Botswana, …) », a affirmé le ministre de la Culture et de la Francophonie qui a traduit toute la volonté du gouvernement à soutenir ce festival. Le Maire de la commune, représentant le parrain de la cérémonie(le Gouverneur du District d’Abidjan), a exprimé toute la fierté de Robert Beugré Mambé à l’endroit du groupe Magic System. Le Gouverneur du District d’Abidjan, a révélé Aby Raoul, a décidé d’être le parrain à vie du FEMUA. Grâce à Magic System, a soutenu le premier magistrat de Marcory, tous les projecteurs du monde sont braqués sur Abidjan. Tout en saluant le travail abattu par A’salfo et les siens, Aby Raoul s’est réjoui que sa commune accueille, grâce au FEMUA, plus de trois mille (3000) visiteurs qui apportent un plus au développement économique de sa cité. Traoré Salif dit A’salfo, commissaire général du FEMUA, a remercié les uns et les autres pour leurs appuis à ce festival dont la 7ème édition s’est déroulée autour du thème : «Paix et cohésion sociale en Afrique». Roger Kacou, ministre du Tourisme, Bamba Cheick Daniel, Directeur de Cabinet du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité (représentant le ministre d’Etat Hamed Bakayoko) et l’Ambassadeur du Burkina Faso en Côte d’Ivoire SEM Justin Koutaba étaient présents à l’ouverture du FEMUA 7. Après deux jours de concerts (vendredi et samedi) à Anoumabo où étaient sur scène Alpha Blondy, Amadou et Mariam, Youssoupha, Hamed Farras, Sae Lis, la 7è édition du festival a fermé ses portes dimanche à Yopuogon, au complexe sportif.

RD

Comment

 Commentaires



Comment