Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3080 du 8/4/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Art et Culture

Coopération / Modernisation en cours de l’Oif : Les rôles et la place des structures nationales en charge de la Francophonie (re)définies à Hanoï
Publié le mardi 8 avril 2014  |  L’intelligent d’Abidjan




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

A l’Initiative de l’Organisation Internationale de la Francophonie, le réseau des structures et institutions nationales en charge de la Francophonie (Resif) s’est réuni le 2 avril dernier à Hanoï, au Vietnam où était présent Epiphane Zoro, secrétaire général de la Commission nationale de la Francophonie [Côte d’Ivoire] – par ailleurs président du réseau des structures et institutions nationales en charge de la Francophonie en Afrique de l’Ouest (Resifao). A ce titre, Epiphane Zoro, a pris part du 3 au 4 avril au Forum régional sur la coopération économique francophone qui a rassemblé autour du thème «Francophonie économique : nouvelles stratégies, opportunités et inspirations pour une communauté prospère et solidaire».

Ledit forum est une proposition depuis octobre 2013 du Resifap lors d’une réunion à Laos en vue de le soumettre au 15e Sommet de la Francophonie prévu au Sénégal, en novembre prochain.

A la rencontre du Resif qui a vu la participation des membres du Resifap [Réseau des Structures et Institutions nationales en charge de la Francophonie en Asie Pacifique], des Présidents du Resifao, Resifaco et Resipeco – respectivement Réseaux des Structures et Institutions nationales en charge de la Francophonie en Afrique de l’Ouest, en Afrique centrale et Océan Indien et en Europe centrale et orientale, ceux-ci ont réfléchi sur le fonctionnement desdits réseaux et ont dégagé les perspectives pour la programmation 2015-2018 de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif) à travers principales échéances pour 2014.
Des autres points qui ont été abordés, il est ressorti l’état d’avancement de l’élaboration du cadre stratégique à moyen terme de la Francophonie 2015-2018. «Il s’est agit, précise un communiqué reçu par la Cnf, de donner les éléments introductifs et contextuels ainsi que les premières orientations de ce cadre stratégique».

Aussi le Resif a-t-il soulevé les rôles et la place des structures nationales en charge de la Francophonie – telle la Cnf, «dans la démarche de modernisation en cours de l’Oif – notamment dans ses actions de coopération».

De sa présence au forum organisé par le ministère vietnamien des Affaires Etrangères et l’Oif, le président du Resifao, Epiphane Zoro a donné la contribution dudit réseau au profit de la coopération économique francophone.

«Le Resifao estime, a-t-il traduit, qu’il est important d’avoir une approche régionale en vue du développement d’une politique économiquement viable et durable en se servant de deux outils d’intégration économique et financière que sont : L’Union Economique et Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (Uemoa) et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao)».

Du thème qu’il a développé autour de «Pour une stratégie économique pour la Francophonie efficace et inclusive», Epiphane Zoro a proposé, autour de trois axes, une articulation de la stratégie économique de la Francophonie portant sur la réforme du système universitaire et de recherche et la mobilité universitaire, le soutien à l’économie verte et le suivi du Forum International Francophone et la promotion des Investissements Directs Etrangers (Ide).

Koné Saydoo

Comment

 Commentaires



Comment