Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article



 Titrologie



Nord-Sud N° 2627 du 7/4/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Région

Gagnoa / Trafic et consommation de drogue : Deux junkies condamnés à 12 mois ferme
Publié le mardi 8 avril 2014  |  Nord-Sud




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

A deux endroits différents, deux consommateurs de drogue ont été arrêtés par la police des stupéfiants. Jaurès, menuisier de 23 ans, a été pris le 3 mars à Gagnoa. Il détenait 7 joints de cannabis bien dissimulés dans son portefeuille. « La dro­gue me permet de reprendre mes forces, après une dure journée de travail », s’est défendu l’accusé. La police l’a épinglé au cours d’un contrôle de routine. Son collègue Arsène, planteur de 37 ans, est tombé dans les filets de la police anti drogue quelques jours plus tard. Soit le 6 mars à Guibéroua. De façon illicite, le planteur possédait 35 boulettes de cannabis. Une pareille quantité ne peut être que destinée à la vente. Cependant, le prévenu ne se reconnaît pas comme vendeur, mais comme un fumeur d’herbe. « Je fumais le cannabis en dehors de ma maison, lorsque la police est venue me surprendre. Je n’avais aucune boulette sur moi », insiste Arsène. Il refuse d’admettre qu’il a été pris avec cette quantité du produit interdit. Outre la consommation de la drogue, il vend à son domicile de l’alcool frelaté appelé ‘koutoukou’. Chaque soir, son cabaret ne désemplit pas. Parmi ses clients l’on retrouve des buveurs, mais aussi des clients venus se procurer de la drogue. Ce qui expliquerait la découverte de la trentaine de boulettes de cannabis sur lui. Mais le mis en cause choisit l’option du mensonge comme moyen de défense. En jurant de n’avoir jamais détenu de drogue en vue de la vente. Le tribunal a requalifié les faits en ceux de détention et de consommation de drogue. Chacun des junkies a écopé de 12 mois de prison ferme.

Alain Kpapo à Gagnoa

Comment

 Commentaires



Comment