Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Région

Quelque 40 relais communautaires de Bondoukou renforcent leurs capacités juridiques
Publié le mardi 8 avril 2014  |  AIP




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Bondoukou - La clinique juridique de Bondoukou organise, de lundi à vendredi au centre Botogoni de ladite localité, un atelier de formation de 40 relais communautaires du district du Zanzan, en vue du renforcement de leurs capacités en matière juridique.

Cet atelier de formation porte sur huit thèmes à savoir le rôle du relais communautaire et les techniques d’animation, la cohésion sociale, les violences basées sur le genre, la responsabilité civile et pénale, la filiation, l’état civil, la succession et la société coopérative.

"En matière d’Etat civil pour ce qui nous concerne, c’est environ une hausse de 5% que la mairie de Bondoukou a enregistrée entre 2012-2013 au niveau des déclarations. C’est dire l’état de santé de notre Etat civil se fait reluisant grâce au bon soin de notre clinique juridique et de ses partenaires", a indiqué à l’ouverture de cet atelier la représentante du maire de Bondoukou, Mlle Konin Brigitte.

Elle a adressé les remerciements et les félicitations du maire et de son conseil à la responsable de la clinique juridique et à son équipe pour le travail abattu sur le terrain, réaffirmant leur volonté de soutenir et d’accompagner cette clinique pour la consolidation de l’état de droit, un défi majeur pour la réconciliation.

"Nous attendons les résultats de vos travaux qui constituent pour nous des documents de référence dans la définition de nos actes d’actions prioritaires en matière de droit et de justice", a souligné la représentante du maire, invitant les séminaristes a accorder un intérêt particulier à la formation qu’ils recevront.

Le directeur régional de la Solidarité, de la Famille, de la FEemme et de l’Enfant du Gontougo, Asket Joseph a salué la clairvoyance de l’association des femmes juristes de Côte d’Ivoire qui a mis sur pied la clinique juridique pour permettre aux couches les plus vulnérables de la société de bénéficier en cas de besoin d’une assistance juridique.

"Pour moi, l’expression nul n’est sensé ignorer la loi ne peut pour le moment être partagée ici à Bondoukou du fait que la population de Bondoukou est à 75% analphabètes. Alors, celui qui ne sait lire comment peut-il décrypter les textes de loi", s'est interrogé M.Asket, félicitant la responsable de la clinique juridique de Bondoukou pour l’organisation de cet atelier.

Le chef de cabinet de la préfecture de Bondoukou, Diakité Arsène, représentant le préfet de région a, pour sa part, souligné l’importance de la mission dévolue aux relais communautaires, les invitant à suivre avec beaucoup d’intérêt cette formation.

Créée, le 6 mai 2013, la clinique juridique de Bondoukou a pour but l’amélioration de l’accès au droit et à la justice. Elle a organisé un atelier de formation du même genre du 30 juillet au 1er août 2013.

(AIP)
ns/ask

Comment

 Commentaires



Comment