Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Société

Affaire Awa Fadiga : Le directeur et le chef du service des urgences du CHU de Cocody relevés de leurs fonctions (conseil des ministres)
Publié le mercredi 9 avril 2014  |  AIP




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan - Le directeur du CHU de Cocody et le chef du service des urgences ont été relevés de leurs fonctions, suite au décès du mannequin Awa Fadiga, a annoncé, mercredi, le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Nabagné Koné, au terme du Conseil des ministres.

Mlle Fadiga Awa, née le 21 décembre 1991 (23 ans), a été évacuée par les sapeurs-pompiers dans la nuit du 23 au 24 mars 2014 aux environs de 23 heures au service des urgences du CHU de Cocody où elle a été immédiatement reçue par l’équipe de garde dans un état comateux.

Adressée sous le pseudonyme de Madame X, en état de coma agité par les pompiers, la victime aurait été retrouvée sur le trottoir par des éléments de la gendarmerie nationale, baignant dans une marre de sang. Elle présentait un aspect général corporel boueux, sale. Selon la gendarmerie, la victime aurait été violentée, puis éjectée d’un taxi en mouvement.

Elle a reçu les premiers soins médicaux que nécessitait son état, par voie veineuse, y compris un nettoyage et des soins corporels par les filles de salle, avec de l’eau savonneuse et antiseptique. Ceci, pour lui rendre sa dignité.

Le 24 mars 2014, son état de traumatisme crânien et de détresse respiratoire a nécessité la prescription d’un scanner d’urgence du crâne effectué hors du CHU de Cocody, en raison de la panne de l’appareil du CHU.

Sous assistance respiratoire, la patiente a succombé des suites de son tableau gravissime, le lendemain 25 mars 2014 autour de 7 H 00 du matin, rappelle-t-on.

(AIP)
Gak/kkp/tm

Comment

 Commentaires



Comment