Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Politique

Côte d’Ivoire : des responsables d’un hôpital public limogés après le décès d’un mannequin
Publié le jeudi 10 avril 2014  |  Xinhua


M.
© Ministères
M. Bruno Koné , Ministre de la poste et des Tic.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

ABIDJAN - Le directeur général et le chef du service des urgences du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Cocody, à Abidjan, ont été relevés de leurs fonctions suite au décès pour défaut d'assistance médicale d'un jeune mannequin qui a mis au grand jour les dysfonctionnements dans les hôpitaux publics de Côte d'Ivoire.

"Sont relevés de leurs fonctions, le directeur général du CHU de Cocody, le chef du services des urgences", a déclaré le porte- parole du gouvernement, Bruno Koné, au sortir d'un conseil des ministres mercredi.

M. Koné a ajouté qu'une "surveillante d'unité de soins des urgences" a été également démise de ses fonctions.

Selon le porte-parole du gouvernement, il s'agit de "mesures administratives conservatoires" prises après une "enquête administrative" de l'Inspection générale du ministère de la Santé en attendant les résultats d'une "enquête judiciaire" diligentée par le gouvernement.

Agressée dans un taxi, le mannequin Awa Fadiga a trouvé la mort le 25 mars des suites de ses blessures faute d'assistance médicale au CHU où elle avait été transportée un jour plus tôt, selon des sources concordantes.

La mort de la jeune fille de 23 ans a suscité l'émoi et révélé au grand jour la question des équipements et des dysfonctionnements dans les hôpitaux publics de Côte d'Ivoire.

Le gouvernement a annoncé, à l'issue du conseil des ministres, des "mesures urgentes" de "restauration de la fonctionnalité" des services d'urgences dans la capitale ivoirienne et ses environs pour un coût de trois milliards de francs CFA.

Comment

 Commentaires



Comment