Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3085 du 14/4/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Région

Gagnoa / Parti en médiation à Godélilié : Le chef central Gbizié Lambert chassé par les villageois
Publié le lundi 14 avril 2014  |  L’intelligent d’Abidjan




Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le village de Godélilié dans la sous-préfecture de Gagnoa est sur le pied de guerre. Depuis le samedi 12 avril 2014, un groupe de jeunes bloque toutes les artères du village pour empêcher le chef des chefs de Gagnoa, Gbizié Lambert d’y accéder. Le chef Gbizié y venait pour protester contre le limogeage de Gadji Joseph, chef du village de Godélilié. Gbizié Lambert qui n’est plus en phase avec ses parents du Guébié, est accusé d’abus sexuel sur les épouses de ses collaborateurs, de détournement de plus de trois (3) millions de FCFA et d’utilisation abusive de son arme à feu contre ses contestataires. Les cadres du Guébié et les autorités administratives de Gagnoa ont tenté de ramener la paix le dimanche 13 Avril 2014, mais rien n’y fit. Joint au téléphone, le chef des chefs Gbizié Lambert, originaire du village Tchedjelet dont l’autorité est contesté, n’a ni confirmé ou infirmé ces informations. « Si vous voulez vous informer sur ce qui se passe ici, je vous invite à venir aux sources. Je ne peux rien vous dire concernant ce qui se passe ici. Ce qui est sûr, c’est que je suis chez moi, et je suis dans un endroit sécurisé », a lâché le chef central. Ce n’est pas la première fois que le chef Gbizié Lambert connaît des déboires avec ses administrés. En décembre 2013, Gbizié Lambert avait déjà eu maille à partir avec sa population et s’était rendu à Abidjan pour chercher la protection du président de l’Assemblée Nationale Guillaume Soro.
DV

Comment

 Commentaires



Comment