Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage




 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Société

La deuxième chaîne de la télévision ivoirienne étend sa zone de couverture à Bouaké
Publié le vendredi 18 avril 2014  |  APA


Couverture
© Ivoire-Presse par DR
Couverture du territoire nationale par la chaîne d’Etat : RTI2 s’implante à Bouaké
Vendredi 18 avril 2014. Bouaké. La ministre de la Communication a procédé à l’installation officielle de la RTI2 dans les locaux de la station régionale de RTI-Bouaké.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Bouaké (Côte d’Ivoire) - Les émissions de la deuxième chaîne de la télévision ivoirienne (RTI 2, service public), sont officiellement reçues depuis, vendredi à Bouaké (379 km au Nord d’Abidjan).

Cette chaîne thématique a été lancée par la ministre de la Communication et porte-parole adjointe du gouvernement, Me Affoussiata Bamba-Lamine.

« La cérémonie de ce jour marque le début d'un accès égal des populations de la région de Gbêkê (Bouaké) à la chaine RTI 2. Désormais, les populations auront accès, gratuitement, à l'ensemble des chaînes et programmes du groupe RTI », a souligné la ministre Bamba-Lamine.

« L'extension de la zone de couverture de RTI 2 représente une avancée importante pour la mise en œuvre de la politique de renforcement de la cohésion sociale initiée par le Président de la République », a-t-elle ajouté.

Pour le Directeur général de la RTI, Ahmadou Bakayoko le choix de Bouaké, « est le signe de notre attachement » à cette commune dont le Maire, Nicolas Youssouf Djibo a prétexté de la cérémonie pour saluer, la ministre de la communication pour avoir offert une chance aux journalistes de l'ex-TV Notre Patrie (ex-télévision de la rébellion des Forces Nouvelles).

« Depuis décembre 2011, la reprise des émissions de la station régionale de la RTI à Bouaké a suscité beaucoup de soulagement au sein des populations », a-t-il expliqué en relevant que « pour bénéficier des prestations de service de l'organe d'Etat, les usagers n'ont plus besoin de rallier Abidjan ».

« (…) Pour la notre municipalité qui fait de l'emploi-jeune, un axe majeur de sa politique de développement communal, la remise en service de la station régionale de Radio Côte d'Ivoire a été un événement salutaire », a poursuivi M. Djibo.

Car, a-t-il soutenu « elle a offert des emplois à nos jeunes notamment journalistes de l'ex-TV Notre Patrie. Ces jeunes entreprenants, sans grands moyens, qui ont pris le relais durant la décennie de crise pour rétablir la chaîne de la communication».

La Radio télévision ivoirienne (RTI) a célébré ses 50 ans d'existence en décembre dernier sous le thème « la RTI face aux exigences du service public et aux attentes du public ».

A cette occasion, un regard rétrospectif a été jeté sur les 50 ans d'existence de ce média d'Etat. Les pionniers et le mérite des agents en service ont été célébrés au cours de cette commémoration, également marquée par des réflexions aux mutations sociales et évolutions technologiques dans le secteur de l'audiovisuel.

Les composantes de la Radio télévision ivoirienne (RTI) sont RTI 1, RTI 2, Radio Côte d'Ivoire, Fréquence II et RTI Bouaké.

Comment

 Commentaires



Comment