Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Société

Economie, sécurité et politique se côtoient dans les journaux ivoiriens
Publié le samedi 19 avril 2014  |  APA


Un
© AFP par ISSOUF SANOGO
Un kiosque à journaux


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan (Côte d'Ivoire) - Les journaux quotidiens ivoiriens offrent un menu varié dans leur parution de samedi sur l'ensemble du territoire national, allant de l'économie à la politique en passant par la sécurité.

"Deux ans après la réforme de la filière, le cacao ivoirien va mieux", affiche en Une, le quotidien d'Etat Fraternité Matin qui ouvre ses colonnes au directeur des opérations techniques du Conseil café -cacao. A en croire, ce dernier "la fève ivoirienne est redevenue de très bonne qualité".

"Campagne et violence contre le recensement, Ouattara construit le pays", écrit le journal Le Patriote, ajoutant que "jaloux et incapable, le FPI veut l'empêcher". Ce quotidien très proche du Rassemblement des républicains (RDR, au pouvoir) arrive à la conclusion que "ces gens-là n'aiment pas les ivoiriens".

Notre Voie, le journal officiel du Front populaire ivoirien (FPI, parti de Laurent Gbagbo) réplique. "Paniqué, le RDR reprend sa violence" après "l'échec de l'opération de recensement" de la population.

A quelques jours de la clôture de ce recensement, Le Nouveau Réveil donne la parole au Directeur général de l'Institut national de la statistique (INS). Ibrahim Ba, répond si l'opération a été un fiasco ou pas.

Pour L'Expression, le "moteur du FPI est cassé" d'où la panique, la menace et la violence dont fait preuve ce parti. "Le Parti d'Affi sur cale", poursuit le confrère, là où la Matinale s'interroge: "sabotage du processus de normalisation, doit-on laisser Affi et les siens tirer le pays vers le bas?".

Au plan sécuritaire, Soir Info, tire sur la sonnette d'alarme en titrant : "armée nationale, il faut craindre". Ce quotidien renseigne également que le Commissaire du gouvernement, Ange Késsi a ouvert une "enquête contre Koné Zakaria".

Dans le même élan, L'Inter annonce qu'à Korhogo (extrême nord), "des éléments de Martin Fofié Kouakou (Lieutenant Colonel ) ont été mis aux arrêts".

Retour des militaires exilés, Paul Koffi Koffi, le ministre auprès du président de la République chargé de la défense, "avoue" dans les colonnes de Le Nouveau Courrier que "c'est de la Communication".

La visite privée qu'entreprend depuis, vendredi, le Président Alassane Ouattara en France ainsi que la fête de la Pâques, occupent également une place de choix dans les colonnes de la presse ivoirienne. "Alassane Ouattara est à Paris depuis, hier", écrit Le Nouveau Réveil.

A propos de la fête de la Pâques, Fraternité Matin publie dans sa livraison, un reportage qui montre que "c'est dur, dur l'attente dans les gares" pour voyager.

Grand chemin de croix du vendredi saint, rapporte Le Patriote, "les catholiques miment la passion du christ". "Pâquinou obligé, les baoulé (ethnie du Centre de la Côte d'Ivoire) sont partis", conclu Notre Voie.

LS/APA

Comment

 Commentaires



Comment