Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3091 du 22/4/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage


 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment


 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Société

Droits humains / Ali Ouattara, président Equitas-CI : ‘‘Promouvoir l’éducation aux droits humains par l’approche participative’’
Publié le mardi 22 avril 2014  |  L’intelligent d’Abidjan




Comment

 Vos outils




Le Cerap a servi de cadre le samedi 19 avril 2014 aux défenseurs africains des droits humains pour lancer les activités d’un nouveau réseau appelée ‘’Equitas’’.

Ali Ouattara, président d’Equitas-Côte d’Ivoire a expliqué que le réseau-Equitas est un collectif qui vise à promouvoir l’éducation aux droits humains par l’approche participative partout sur le continent africain. Le réseau, déjà présent, au Burkina-Faso, Cameroun, Sénégal et Côte d’Ivoire, vient renforcer les activités des autres organisations existantes pour une meilleure synergie d’action. Le président d’Equitas-CI dit compter sur les acteurs étatiques et non étatiques, les partenaires techniques et financiers pour que ce collectif puisse apporter la transformation sociétale dans une Afrique plus démocratique et respectueuse des droits humains. Eugène Nindorera, représentant du Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, a traduit toute la disponibilité de son organisme à accompagner ce nouveau réseau. Il s’est demandé comment faire pour éviter que la Côte d’Ivoire retombe dans la violence en 2015, année électorale aussi au Burkina-Faso où la tension est, déjà, vive. Siaka Fofana conseiller du Garde des Sceaux, ministre de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés de Côte d’Ivoire a exprimé tout le soutien de Gnénéma Mamadou Coulibaly à Equitas-Côte d’Ivoire et à tout le réseau. Julien Landry d’Equitas-Canada a rappelé à tous que c’est dans son pays que cette nouvelle structure est née. Il est, donc, venu en Côte d’Ivoire apporter le soutien des défenseurs de droits humains canadiens aux Africains. Pour Diouf Fréderic Philipe, président du réseau africain de l’Equitas, ce lancement est extrêmement important pour le réseau africain et, les défenseurs des droits humains. Le président du réseau a décliné son mandat de quatre ans sur quatre axes que sont : ‘’Le programme d’éducation sur les droits humains’’, ‘’La protection des groupements généralisés’’, ‘’La bonne gouvernance’’, et ‘’La communication et l’encrage institutionnel’’. Les participants sont venus du Cameroun, du Sénégal, du Burkina-Faso et de la Côte d’Ivoire pour lancer leurs activités depuis Abidjan en attendant que les autres pays rejoignent le réseau.

M.Ouattara

Comment

 Commentaires



Comment