Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

Présidentielle
© Abidjan.net par Didier ASSOUMOU

Présidentielle
© Abidjan.net par Didier ASSOUMOU


Présidentielle
© Abidjan.net par Didier ASSOUMOU





 Nous suivre

Nos réseaux sociaux



 Autres articles

Comment

 Petites Annonces avec Annonces.ci  




Politique

Présidentielle 2015/Soro aux membres du Raci : « Il faut faire confiance au président Alassane Ouattara »
Publié le lundi 28 avril 2014  |  Ivoire-Presse


Présidentielle
© Assemblée Nationale par DR
Présidentielle 2015/Soro echange avec les membres du Raci
Samedi 26 avril 2014. Abidjan. Le Réseau des amis de la Côte d’Ivoire (Raci), ont été reçuspar le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro, à la rotonde de l’Assemblée nationale.


Comment

 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Six mois après sa création, le Réseau des amis de la Côte d’Ivoire (Raci) est en train de faire son petit bonhomme de chemin sur l’échiquier national. Après l’installation des coordinations régionales et la sensibilisation des populations sur la réconciliation, la paix et le recensement, le président Soro Kanigui Mamadou et les membres de son bureau ont été reçus ce samedi par le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro. Pour cette occasion, la rotonde de l’Assemblée nationale s’est avérée trop exigüe pour accueillir les membres du bureau exécutif national du Raci venus de toutes les coordinations de l’intérieur du pays pour échanger avec le N°2 de la République. Après avoir exprimé son soutien total et entier aux initiatives du Raci, le président Guillaume Soro a mis en mission Soro Kanigui et ses lieutenants de faire confiance en la capacité du président de la République à relever tous les défis. « Je pense qu’il faut faire confiance au président de la République et faire confiance à son expérience. Le président a de grandes ambitions pour notre pays et les fruits de ce succès ne doivent pas en une seule après-midi. Il faut continuer de faire confiance pour avancer. Le président a dit que l’argent travaille et je suis d’accord avec lui. Je dois vous rassurer que le gouvernement est au travail », a indiqué le premier des députés ivoiriens qui a également encouragé les amis de la Côte d’Ivoire à poursuivre leur combat dans la recherche du consensus autour du président Ouattara en 2015. « Vous avez évoqué le consensus national. A ce titre des efforts doivent être réalisés pour aller vers les autres. Je ne parle d’unanimisme. Je parle de consensus. Nous devons bâtir le consensus. De toutes façon le passé récent de notre pays que le consensus a sa place dans ce pays. Mais le consensus est exigent parce qu’il nécessite beaucoup de travail et d’efforts pour aller vers les autres pour que nous soyons d’accords sur un minimum. Pour aller aux élections de 2010, il a fallu un minimum de consensus. Le consensus n’est p as aisé, c’est même un défi, mais il faut le réaliser et c’est un challenge que vous aurez à réaliser. Je peux vous assurer que vous pouvez compter sur notre soutien et notre contribution pour bâtir le consensus vrai en Côte d’Ivoire», a rassuré le président Guillaume Soro. Poursuivant, Guillaume Soro a demandé à tous les membres du Raci de descendre sur le terra in pour demander aux Ivoiriens de se mettre résolument au travail. « Chers amis de la Côte d’ivoire, je vous charge d’aller sur le terrain pour faire la promotion du travail. C’est par le travail que nous réussirons à développer notre pays. C’est par le travail que nous sortirons la Côte d’Ivoire de la précarité. C’est pourquoi je veux que les amis de la Côte d’Ivoire, ce réseau formidable, soit un exemple. Il faut que vous prêchiez par l’exemple. Je voudrais demander au Raci de faire un maillage complet non seulement du territoire, mais de toutes les couches sociales et de tout l’environnement politique. N’hésitez pas à aller voir tous les autres partis politiques. Quand il s’agit de la Côte d’Ivoire, nous sommes prêts à faire tous les sacrifices et nous sommes condamnés à faire la réconciliation », a-t-il indiqué avant d’exhorter Soro Kanigui et ses amis du Raci à faire tomber les murs de la méfiance. « Faites tomber les murs de la méfiance. Allez vers les autres. Dans ce pays, nous nous connaissons tous. Que l’on soit au Fpi, Pdci ou Rdr, on fait seulement semblant de ne pas se connaître, sinon on se connait. Quand je vois certains tenir certains discours, je souris. C’est nous devons laisser tomber les méfiances. Nous nous sommes suffisamment mesurés dans le pays. Chacun connait la force de frappe de l’autre. Quand j’étais étudiant, j’aimais dire que chacun connait la masse volumique de son ami. Chacun sait de quoi l’autre est capable. Il y a quelque chose qui me fascine chez le genre humain. Bien de gens ne sont courageux qu’après la guerre, pas pendant la guerre. Le temps du front est derrière nous. Pourquoi exhiber les muscles ? », sest interrogé le président de l’Assemblée nationale. Bien avant cet envoi en mission, le président du Raci a donné les motivations de cette rencontre avec le chef du Parlement ivoirien. « Nous sommes venus pour nous mettre à votre entière disposition. Nous sommes venus vers vous d’abords avant toutes les autres institutions parce que l’Assemblée nationale est la représentation par excellence du peuple. Monsieur le président, le Raci est à votre disposition pour faire la promotion de la paix et de la démocratie en Côte d’Ivoire ».

Comment

 Commentaires



Comment