Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Protection sociale : la Côte d’Ivoire à la réunion de consultation des experts en Afrique du Sud
Publié le samedi 10 mai 2014  |  Le Democrate
Comment




La mise en œuvre des programmes de protection sociale demeure une préoccupation majeure pour les pays membres de l’Union africaine. A cet effet, les experts africains se sont réunis les 28 29 et 30 Avril dernier à Cape Town (Afrique du Sud) pour réfléchir sur la question afin de définir un programme commun.

La Côte d’Ivoire y était représentée par Monsieur DIABY Lanciné, Directeur Général du Plan et de la Lutte contre la Pauvreté.

Au cœur des échanges, l’état actuel de la protection sociale en Afrique, des enseignements tirés de la mise en œuvre et des stratégies futures permettant de réaliser le droit des citoyens à la protection sociale et d’honorer les engagements de l’Union africaine. Face aux nombreux défis liés, notamment à l’instabilité croissante à l’échelle macroéconomique et à l’échelle des ménages, la persistance des inégalités et de l’exclusion, les menaces des changements climatiques sur le développement durable et l’évolution démographique, les experts ont révélé que la protection sociale peut contribuer de manière décisive à renforcer la résilience des enfants, des familles, des communautés et à optimiser les effets positifs de changements structurels de plus grande envergure, avant d’envisager une protection sociale adaptée aux enfants en les aidant à réaliser pleinement leur potentiel. Toute chose qui contribuera également à la réalisation de nombreux droits, notamment, le droit à la survie et au développement ainsi que le droit à l’éducation. Notons que cette protection sociale adaptée aux enfants tient compte des vulnérabilités multidimensionnelles propres à chaque âge, qui sont différentes de celles des adultes, tout en remédiant également aux vulnérabilités plus générales des adultes. La question de l’investissement en faveur des enfants et de la protection sociale a été largement abordée par l’ensemble des participants. En effet, selon le rapport de ces experts, investir aujourd’hui en faveur des enfants et de la protection sociale a des effets positifs sur le développement de ces derniers sur un long terme. Il en est de même sur l’accroissement de la productivité à l’âge adulte ainsi que la réduction des insuffisances de développement humain et rupture du cycle intergénérationnel de la pauvreté. Les programmes permettront aux ménages d’effectuer des investissements productifs et de participer davantage au marché de l’emploi. Au niveau des recommandations, la réunion de consultation des experts a exhorté d’une part, les Etats africains à assurer la volonté politique pour atteindre l’espace fiscal nécessaire en vue de soutenir les programmes de protection sociale. Affecter à la protection sociale, une part du PIB, des recettes nationales et des dépenses publiques annuels d’autre part, tout en veillant à ce que le budget consacré à la protection sociale soit préservé en période de crise ou d’austérité budgétaires.

Sercom
Commentaires


Comment