Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Odienné : la Grande Chancelière distingue 49 personnalités et annonce la création de comités locaux du mérite dans les régions
Publié le dimanche 11 mai 2014  |  Grande Chancellerie
Entrepreneuriat
© Abidjan.net par Marc Innocent
Entrepreneuriat féminin: la Grande chancelière et plusieurs ministres à Odienné pour la clôture du séminaire
Samedi 10 Mai 2014. Débuté le vendredi dernier, le séminaire sur la stratégie managériale pour les femmes dans le développement socio-économique du département d’Odienné a referme ses portes. la Cérémonie parrainée par la Grande Chancelière Henriette Diabaté a vu la participation des ministres Anne Ouloto, Dosso Moussa, Diakite Koty, et de la vice présidente de l`assembles nationale.
Comment




Ils étaient tous contents, des femmes et des hommes dont le mérite a été reconnu par la Nation à travers la Grande Chancelière de l’Ordre National, le Pr. Henriette Dagri-Diabaté, samedi, à la Préfecture d’Odienné. Devant des parents et autres témoins privilégiés de cet évènement historique, les 49 heureux récipiendaires du jour dont 11 faits officiers dans l’Ordre National et 38 chevaliers dans l’ordre du mérite ivoirien , n’ont pas caché leur joie de voir en fin, leur mérite reconnu pour services rendus à la nation.
Ce fut l’occasion pour la Grande Chancelière de rappeler la nouvelle démarche qu’elle a insufflée à l’Institution. En effet, elle a fait savoir que c’est la quatrième fois qu’elle délocalise les activités de son Institution à l’intérieur du pays. Et ce, afin de rapprocher la Grande Chancellerie des populations et de faire en sorte que le mérite soit ouvert à tous les secteurs d’activité et à l’ensemble des régions de Côte d’Ivoire. Le Pr. Henriette Diabaté dit s’inspirer ainsi d’un pan de la philosophie politique du Président Alassane Ouattara qui se traduit par « son souci permanent d’être à égale distance de tous les enfants, de tous les habitants de la Côte d’Ivoire. C’est-à-dire de faire profiter au plus grand nombre des biens de la Nation quel que soit l’endroit où l’on se trouve ou son statut social. »
Pour ce faire, la Grande Chancellerie ne se contentera plus de coopter à partir d’Abidjan les potentiels récipiendaires. « Pour cela, nous avons prévu d’installer des comités locaux du mérite dans chaque région, en collaboration avec les autorités administratives. Ces comités seront mis à contribution pour faire des propositions de distinctions et de décorations tous les ans.» a-t-elle promis. En clair, pour elle, le mérite se trouve partout et à tous les niveaux de la hiérarchie sociale En conséquence «Une femme ou un homme qui se bat avec loyauté et ingéniosité à Man, Adiaké ou San-Pedro pour assurer à sa famille, à sa région ou à son pays un avenir meilleur, mérite une distinction. Une personne qui fait preuve de courage, d’intégrité, de sens de l’honneur, de dévouement à la Patrie, quel que soit l’endroit où elle se trouve, la Grande Chancellerie se donnera les moyens de la repérer, de la mettre en lumière. Et cela, en dehors de toute considération politique ou religieuse. »
Le Préfet de région, Amani Yao Michel, porte-parole des récipiendaires, a remercié la Grande chancelière et à travers elle, le président de la république Alassane Ouattara pour cet honneur qui leur a été fait. Il a rassuré l’hôte de marque que ces « médailles constituent une motif supplémentaire de redoubler d’effort et de toujours mieux faire pour la Côte d’Ivoire.
Service Com
Commentaires


Comment