Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Art et Culture

Championnat d’Afrique de Chocolat patisserie: le grand show du chocolat à Abidjan du 28 au 30 mai
Publié le mardi 13 mai 2014  |  Ivoire-Presse
Concours
© Ministères par DR
Concours national de pâtisserie chocolat de Côte d’Ivoire: le ministre Jean-Louis Billon présent à la cérémonie.
Jeudi 07 fevrier 2014. Abidjan. Le concours national de pâtisserie s’est tenu en présence du ministre du Commerce, Artisanat, Promotion des PME Jean-Louis Billon et de Massandjé Touré, Directeur Général du Conseil du Café-Cacao
Comment




A quelques jours du grand évènement du chocolat africain à Abidjan, nous avons rencontré Paul Bassogog, artisan chocolatier pâtissier, Président de la sélection nationale de pâtisserie chocolat de Cote d’ivoire, et Président de l’Association des Professionnels de Pâtisserie, chocolaterie, cuisine et boulangerie d’Afrique(APPCCBA) pour planter avec lui le décor.

CW: Quel est l’état des lieux à deux semaines des rencontres d’Abidjan
Paul Bassogog :Merci pour l’opportunité que votre organe nous offre pour présenter ce qui va se passer à Abidjan du 28 au 30 mai 2014 au Golf Hôtel, sous la présence effective de Gabriel Paillasson, meilleur ouvrier de France, Président fondateur de la Coupe du monde de pâtisserie, qui malgré ses nombreuses occupations a accepté de venir honorer la Côte d’ Ivoire par sa présence à cet évènement. Merci de nous permettre de présenter les choses.
CW : Combien d’équipes attendez vous à Abidjan ?
PB : plus précisément 10 sélections africaines composées des meilleurs artisans chocolatiers et pâtissiers des pays suivant (Sénégal, Burkina Faso, Tunisie, Cameroun, Togo, Egypte, Lybie, Mali et Côte d’Ivoire). Il faut noter qu’une équipe titulaire est composée de trois candidats, en dehors des remplaçants. Vous devez donc imaginer qu’il y aura du beau monde à Abidjan
CW : Sur quoi porteront les épreuves ?
PB: Le même sujet est imposé à toutes les équipes ; à savoir produire en 6 heures une ensemble de grosses pièces, entremets et desserts, tout en chocolat. Un subtil jeu de créativité, d’innovation, de dextérité, pour tout dire du beau dans le travail
CW : quels sont les soutiens dont vous bénéficiez pour tenir une telle rencontre à Abidjan ?
PB : il faut dire que c’est extrêmement difficile pour nous, mais il faut respecter le calendrier international auquel on a souscrit, c est pourquoi nous sommes tenus de réaliser cet évènement. Pour honorer à un tel rendez vous, les équipes depuis leur pays se donnent a des mois de préparation, les engagements, les rendez vous sont pris depuis au moins un an. Ce sont de gros travailleurs qui se déplacent et ce n’est pas toujours évident de sortir du schéma international.
Pour revenir à la question, je dis que les soutiens ne sont pas à la mesure de l’évènement. Nous avons le ministère du commerce, de l’artisanat et de la promotion de PME qui nous suit, nous avons des partenaires qui nous observent, attendant, peut être le dernier jour pour apporter leur soutien. C’est difficile quand il faut mettre l’équipe de Côte d ivoire au vert, les échéances approchent, cela ne peut pas attendre, on ne peut pas improviser, les gars doivent travailler et très dur. Pour vous donner une idée des enjeux, trois des équipes qui viennent à Abidjan ont déjà participé au moins à 3 coupes du monde de pâtisserie.
CW : A vous entendre vous êtes inquiets ?
PB : Naturellement, nous sommes sous pression. Heureusement qu’il ya l’hôtel ivoire qui œuvre pour la mise au vert de l’équipe voila bientôt plus de deux semaines. C’est très sérieux. Nous avons vraiment besoin de soutien.
CW : Comment a été montée l’équipe de Côte d’Ivoire qui participe au championnat d’Afrique ?
PB: Il n’ya aucune improvisation, ni favoritisme pour faire partie de la sélection nationale. Il faut se soumettre à une de compétition publique devant un jury.
L’équipe de Côte d Ivoire qui participera aux rencontres africaines a été rendue public à l’issu du concours national de chocolat pâtisserie qui s’est tenu le 6 février 2014 à L’Ivoire Golf Club d’Abidjan en présence des professionnels du secteurs, des responsables du Conseil Café Cacao, de la Société des Palaces de Cocodi (SPDC), de Côte d’Ivoire Tourisme ; et aussi en présence du Ministre Jean Louis Billon, Ministre du commerce, de l’artisanat et de la Promotion des PME. C’est pour vous dire que c’est très sérieux ce qui se passe
CW: Un championnat de chocolat en Côte d’ivoire, quel symbole ?
PBC’est important pour nous, terre de cacao d’ abriter une telle rencontre. Une fierté pour nos braves paysans, une lucarne promotionnelle pour la destination Côte d Ivoire, premier producteur mondial du cacao, et pourquoi pas bientôt terre du chocolat africain.
Je vous remercie


Commentaires


Comment