Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Boxe / Réclamant de nouveau la reprise de l’élection : N’Gou Augustin agresse le vice-président de la Fib
Publié le mercredi 14 mai 2014  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment




Les opposants de Waby Spider, président de la Fédération ivoirienne de boxe sont passés à l’offensive hier mardi 13 mai 2014. Conduits par l’ancienne gloire de la boxe ivoirienne, N’Gou Augustin et Soumahoro Adama, les dissidents ont assiégé le siège de la fédération. Et ce, par l’usage de la violence. Le vice président, Bakaray Kamgeba et le personnel permanant de la Fib, ont été molestés et blessés par le groupe conduit par N’Gou Augustin. Outre, l’agression physique des membres de la Fib, N’Gou et son “équipe” ont saccagé les locaux rénovés de la fédération. Ils ont bloqués l’accès à la Fib. Le matériel informatique de la Fib a été emporté les motifs de cette vandetta . N’Gou Augustin et son ‘’ armée’’ reprochent à la fédération de n’avoir pas fait boxer les puncheurs professionnels. Aussi, il était nécessaire pour Waby Spider de rendre le tablier. Pour N’Gou, Waby Spider a échoué. En plus de cette raison, N’Gou Augustin et ses compagnons reclament la reprise de l’élection de janvier 2013. Joint, le président de la Fib, Waby Spider dit ne pas comprendre cet acte de violence, qui n’honore pas l’image de la renaissance de la boxe. Toutefois, il a fait remarquer que N’Gou Augustin a refusé de prendre sa licence de boxeurs professionnels cette saison. ‘’ Ils ne sont pas inscrits dans le fichier de la fédération. Ils ont refusé de prendre la licence de boxeurs professionnels. Ceux qui participent au championnat ont leur licence et sont inscrit dans le fichier de la fédération. Nous parlons de renaissance de la boxe. Il ne s’agit pas pour nous reprendre les anciennes habitudes qui ont plombé le noble art », a déclaré Waby Spider. La Directrice des Sports de haut niveau, Mme Kinimo s’est rendue sur les lieux de l’opération afin de constater l’acte posé par les dissidents. Pour donner force à la loi, le patron de la boxe ivoirienne a porté plainte contre N’Gou Augustin et Soumahoro Adama au commissariat du 2e arrondissement de Treichville.

Ange K
Commentaires


Comment