Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Cérémonie d’ouverture de l’Atelier d’appropriation du Projet d’appui au Secteur Agricole : allocution du Directeur de Cabinet du Ministre de l’Agriculture
Publié le jeudi 15 mai 2014  |  Ministères
Atelier
© Abidjan.net par J.B
Atelier de lancement du projet d`appui au secteur agricole
Mercredi 14 mai 2014. Abidjan. Le ministère de l`Agriculture organise un atelier relatif au lancement du projet d`appui au secteur agricole.
Comment




Monsieur le Directeur des Opérations de la Banque Mondiale ;
Monsieur le Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) ;
Mesdames et Messieurs les Représentants des Partenaires Techniques et Financiers ;
Madame le Coordonnateur des Projets financés par la Banque Mondiale au sein du Ministère chargé de l’Economie et des Finances, Conseiller Spécial du Ministre auprès du Ministre, Chargé de l’Economie et des Finances ;
Madame la Coordinatrice du Secrétariat Technique du C2D ;
Messieurs les Présidents des Associations Interprofessionnelles et structures de gestion de filières impliquées dans la mise en œuvre du PSAC ;
Messieurs les Conseillers Techniques;
Messieurs les Directeurs Généraux et Centraux ;
Mesdames et messieurs les journalistes ;
Chers invités,

C’est avec un immense plaisir que je préside, au nom du Ministre de l’Agriculture, la cérémonie d’ouverture de l’atelier d’appropriation du Projet d’Appui au secteur Agricole de Côte d’Ivoire (PSAC).
En effet, la Côte d’Ivoire a amorcé depuis quelques années, la relance du secteur agricole, à travers l’élaboration et la mise en œuvre du Programme National d’Investissement Agricole, qui reste à ce jour l’unique boussole pour l’investissement agricole en Côte d’Ivoire. Il convient de noter que l’activité agricole, demeure toujours le principal pilier de la croissance économique ivoirienne, car elle emploie plus de 60% de la population active.
Dans l’optique d’accélérer l’atteinte des objectifs du PNIA et de permettre sa mise en œuvre efficiente, la Côte d’Ivoire a opté pour une conjugaison des efforts de tous les acteurs impliqués dans le développement du secteur agricole, et principalement ses partenaires techniques et financiers.
C’est dans cadre qu’a été initiée la formulation du PSAC, dont l’objectif de développement est d’améliorer l’accès des petits producteurs aux technologies et aux marchés, tout en améliorant la gouvernance des filières cacao, hévéa, palmier à huile, coton et anacarde, sélectionnées dans le cadre du projet.
Le PSAC est cofinancé par la Banque Mondiale, l’Agence Française de Développement à travers le Contrat de Désendettement de Développement, les structures de gestion des filières et l’Etat de Côte d’Ivoire, pour un montant total de plus de 75 milliards de Francs CFA.
Le Projet est axé sur trois composantes techniques qui couvrent aussi bien les appuis institutionnels et les stratégies pour l’amélioration de la gouvernance des chaînes de valeur soutenues dans le cadre du Projet, que les appuis directs aux petits exploitants, par des actions orientées vers l’amélioration de l’accès aux marchés et aux technologies, et l’amélioration de la productivité de manière durable.
Il envisage également de renforcer le partenariat déjà très dynamique avec le secteur privé et les ministères techniques pour mettre en œuvre de façon durable les opportunités qu’il offre.
Mesdames et Messieurs, Honorables participants,
Le Gouvernement ivoirien à travers ces cinq filières retenues dans le cadre du PSAC, entend relever le défi de passer d’un modèle de production extensive à un modèle de production plus intensive et durable fondé sur de meilleures pratiques agricoles, la propagation de variétés à haut rendement, l’utilisation accrue et raisonnée d’engrais et la mécanisation appropriée, de même que le renforcement de la gouvernance, de la cohésion et de l’efficacité des chaînes de valeur ainsi qu’une meilleure promotion de la durabilité environnementale et sociale du secteur agricole.
Mesdames et Messieurs, chers participants,

Vous conviendrez avec moi, que les objectifs du PSAC s’inscrivent dans la droite ligne du Programme National d’Investissement Agricole (PNIA).

L’atelier d’appropriation du PSAC qui nous réunit en ce jour, revêt donc une importance capitale car il permettra d’atteindre les objectifs majeurs qui sont:

• la présentation du projet aux populations bénéficiaires, aux autorités administratives et politiques, aux institutions partenaires, aux interprofessions agricoles et aux autres projets pertinents à travers ses activités, ses objectifs, sa stratégie de mise en œuvre et ses résultats attendus ;
• l’appropriation du Projet par les organisations interprofessionnelles des filières retenues et autres partenaires opérationnels;
• la sensibilisation de l’ensemble des parties prenantes pour leur implication effective dans la mise en œuvre du PSAC.
.
Ainsi, la participation effective de tous les acteurs et partenaires est un impératif pour la réussite de cet important projet sur lequel le Gouvernement fonde beaucoup d’espoirs.

Mesdames et Messieurs,
Je reste convaincu que vous ne ménagerez aucun effort, afin que les résultats que nous nous sommes assignés soient atteints à l’issue de cet atelier.

Je ne saurais terminer mes propos sans remercier la Banque Mondiale pour sa constante sollicitude et sa contribution au développement du secteur agricole et par conséquent à l’amélioration des conditions de vie de nos populations. Mes remerciements vont également à l’endroit de l’Agence Française de Développement, qui a donné son accord pour le cofinancement du PSAC, à travers les ressources du C2D.

C’est sur ces mots que je déclare ouvert au nom de Monsieur le Ministre de l’Agriculture, l’atelier d’appropriation du Projet d’Appui au Secteur Agricole.

Je vous remercie.

M. Apporture Kouakou , Directeur de Cabinet adjoint du ministre de l’Agriculture
Commentaires


Comment