Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Seminaire gouvernemental relatif à l’élaboration et à l’execution du budget de l’Etat : discours de Clôture de monsieur le premier ministre
Publié le lundi 19 mai 2014  |  Primature
Clôture
© Primature par DR
Clôture du séminaire gouvernemental sur le budget et les marchés publics
Lundi 19 mai 2014. Présidence de la République. Le séminaire gouvernemental sur le budget et les marchés publics s`est tenu sous la haute autorité de SEM Alassane Ouattara, Président de la République, et la présence effective de Monsieur Daniel Kablan Duncan.
Comment




• Messieurs les Ministres d’Etat ;

• Mesdames et Messieurs les Ministres ;

• Mesdames et Messieurs.

Au terme de notre séminaire thématique consacré au BUDGET et aux MARCHES PUBLICS, vous me permettrez de renouveler ma profonde gratitude à Son Excellence Monsieur le Président de la République Alassane OUATTARA, pour son intérêt marqué à cet autre séminaire placé sous son égide, et dont il a bien voulu autoriser la tenue ce jour.

Je voudrais aussi féliciter Messieurs les Ministres d’Etat, Mesdames et Messieurs les Ministres, pour leur participation effective et active à cet exercice qui fait désormais partie intégrante de notre programme de travail.
Je me félicite de ce que ce séminaire ait permis d’atteindre les objectifs qui lui ont été assignés, à savoir, notamment :

1- une meilleure appréhension des processus d’élaboration et d’exécution du budget de l’Etat ;
2- une meilleure exécution des crédits budgétaires ;
3- une amélioration à la hausse du taux d’absorption de ces crédits, notamment en ce qui concerne l’investissement ; laquelle passe par une maîtrise des procédures de passation des marchés publics.

Après la présentation qui a été faite par Monsieur le Ministre chargé du Budget, exposé dont je salue la justesse et la pertinence, nous avons pu échanger sur les procédures d’exécution des dépenses publiques, celles de passation des marchés, les dysfonctionnements relevés dans l’applicatif d’exécution des dépenses publiques et, d’une manière générale, sur les difficultés auxquelles sont confrontés les Administrateurs de Crédit dans l’exécution des dépenses publiques.

Des suggestions ont également été faites pour corriger le décalage entre le Programme de Travail Gouvernemental (PTG) et le Budget, améliorer la fluidité du processus et améliorer la capacité d’absorption des Ministères.

Je suis persuadé qu’au terme de ce séminaire, chaque Ministre est bien outillé pour comprendre les procédures d’élaboration, de répartition et de suivi de l’exécution du budget. De même, les notions comme celles de « rallonge budgétaire », de « dépenses non ordonnancées », ou de « tensions de trésorerie » n’ont désormais plus de secret pour vous.

En conséquence, chaque département ministériel sera en mesure de budgétiser de façon plus efficiente ses activités, en conciliant ses urgences et priorités avec les contraintes financières de l’Etat.

La conséquence logique qui devrait en découler, c’est que le taux de consommation des crédits budgétaires se situera dorénavant à un niveau acceptable, avec une bonne maîtrise du processus de passation des marchés publics, ainsi qu’une meilleure harmonisation entre le PIP, le PTG et le processus de budgétisation.

Il n’est pas superflu de rappeler qu’une insuffisance dans la maîtrise du budget de l’Etat constitue une entrave de taille à la réalisation des programmes et projets de développement socio-économique.


Nous devons donc arriver à avoir une plus grande visibilité de nos actions, par la réalisation d’investissements et d’infrastructures qui permettent de renforcer la confiance de nos concitoyens en l’Etat et de confirmer l’élan irrésistible de développement pris par notre pays.

C’est le lieu de lancer un appel à tous les administrateurs de crédits à utiliser avec parcimonie, rigueur et transparence les fonds mis à leur disposition, et de les affecter effectivement à la réalisation des missions pour lesquelles ils sont prévus.

En vous réitérant mes encouragements, je déclare clos, au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République, le séminaire gouvernemental sur le budget et la passation des marchés.

Je vous remercie de votre aimable attention.
Commentaires


Comment