Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le Conseil du coton et de l’anacarde de Côte d’Ivoire en mission au Vietnam
Publié le mardi 20 mai 2014  |  AIP
Comment




Abidjan - A l’invitation de l’Association vietnamienne du cajou (VINACAS), le Conseil du coton et de l’anacarde de Côte d’Ivoire participe depuis le 15 mai, à une conférence internationale sur la filière anacarde à Bà Rịa, dans la province de Vũng Tàu (Sud du Vietnam), apprend-on d’un communiqué de presse publié lundi.

Parrainé par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural et le ministère de l’Industrie et du Commerce du Vietnam, le «Golden Cashew Rendez-Vous» est une rencontre au cours de laquelle les vietnamiens et les producteurs ouest-africains de noix de cajou vont échanger leurs expériences et examiner les enjeux et possibilités de collaboration pour une meilleure profitabilité de leur filière respective.

Au cours du forum inaugural qui a eu lieu le 15 mai, le directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde, Malamine Sanogo a exposé les efforts faits par les opérateurs ivoiriens, ainsi que l’Etat à travers la structure qu’il dirige pour améliorer la qualité de la production ivoirienne de noix de cajou, notamment par la distribution de sacherie aux producteurs, les campagnes de sensibilisation et l’interdiction de l’exportation des produits de taux d’humidité supérieure à 10%.
M. Sanogo a ajouté que les résultats sont palpables et sont reconnus par les opérateurs. En contrepartie, il a demandé une juste rémunération des acteurs ivoiriens, en particulier les producteurs, car il en va de la pérennité de la filière ivoirienne pour que les unités vietnamiennes puissent continuer à être approvisionnées en matières premières. Il a ainsi tenu à rassurer les industriels vietnamiens sur la volonté de la Côte d’Ivoire de poursuivre l’approvisionnement de leurs unités tout en mettant en place une politique d’industrialisation progressive de la filière.
Le directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde a également invité les opérateurs vietnamiens à s’inscrire dans cette politique d’industrialisation en s’investissant dans l’installation en Côte d’Ivoire aussi bien d’unités de transformation que de structures de promotion d’équipements et de technologies de transformation de l’anacarde. Le Gouvernement travaille à créer un environnement propice à ces investissements, a-t-il souligné.

Pour marquer le soutien du Gouvernement ivoirien, le ministère de l’Industrie et des Mines, représenté par Michel Manlan, conseiller technique du ministre Jean-Claude Brou, accompagne le Conseil du coton et de l’anacarde dans cette mission. L’Institut des technologies tropicales (I2T) et des opérateurs de la filière (acheteurs, exportateurs et promoteurs d’unités de transformation) font également partie de la délégation ivoirienne forte d’une dizaine de personnes.

La deuxième journée de cette rencontre qui a duré trois jours (15, 16 et 17 mai) a été marquée par la signature d’un protocole d’accord de coopération entre le Conseil du coton et de l’anacarde et VINACAS. Cette coopération portera sur l’appui à l’encadrement et la formation des producteurs d’anacarde sur les techniques culturales et les opérations post-récolte; l’échange d’informations; la sécurisation des transactions commerciales entre les opérateurs des deux pays; l’appui à l’installation de représentation de chaque structure dans les pays respectifs.
Quant à la dernière journée, elle a été consacrée à une exposition d’équipements de transformation. Ce qui devrait permettre à la délégation ivoirienne de prendre des contacts dans la perspective d’un projet d’organisation d’un Salon international des équipements et technologies de transformation de l’anacarde à Abidjan, en fin d’année.

En marge de cette rencontre, le Conseil du coton et de l’anacarde a été reçu ce lundi à Hanoï par Nguyen Ngoc Thang, directeur général adjoint de la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam et Tran Quang Huy, directeur général du département des Marchés d’Afrique et d’Asie du Sud-ouest du ministère du Commerce et de l’Industrie du Vietnam.

(AIP)
cmas
Commentaires


Comment