Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Les opérations interbancaires de l’UEMOA sous la barre des 180 milliards FCFA
Publié le lundi 26 mai 2014  |  APA
Assemblée
© Abidjan.net
Assemblée banque mondiale/ FMI : Réunion de haut niveau sur le thème « vers une UEMOA plus dynamique et plus résiliente »
Photo : Le Gouverneur de la BCEAO, Monsieur Tiémoko Meyliet KONE
Comment




Dakar (Sénégal) – Les opérations interbancaires de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) sont de nouveau sous la barre des 180 milliards FCFA (environ 360 millions de dollars) durant la semaine du 13 au 19 mai 2014 alors qu’elles avaient connu une forte remontée la semaine précédente, a appris lundi APA auprès du siège de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Dakar.

Ces opérations de prêts et d’emprunts réciproques entre banques se sont établies durant la période sous revue à 179,200 milliards FCFA contre 223,434 milliards FCFA durant la semaine du 6 au 12 mai 2014 (1 FCFA équivaut à 0,0020 dollar).

Le montant des opérations enregistrées par la BCEAO englobe à la fois des prêts et emprunts identiques de 89,600 milliards FCFA contre 111,717 milliards FCFA précédemment. Le taux moyen pondéré (servant au calcul des intérêts) a augmenté, passant de 3,83% à 4,69% durant la période considérée.

Tous les pays de l’UEMOA ont pris part à ces opérations, avec divers montants.

Les établissements bancaires ivoiriens ont effectué les plus grosses opérations de prêts de la zone avec 44,250 milliards FCFA contre 7,450 milliards FCFA d’emprunts. Quant aux banques sénégalaises, elles ont prêté à leurs consœurs 11,800 milliards FCFA et emprunté en retour 37,400 milliards FCFA.

De leur coté, les banques togolaises ont réalisé 24,750 milliards FCFA d’emprunts contre 11,250 milliards FCFA de prêts. Le Mali a effectué des opérations de prêts et d’emprunts respectifs de 5 et 8 milliards FCFA, suivi de près par le Benin avec 8 milliards de prêts et 4 milliards d’emprunts.

L’avant-dernière place est occupée par les établissements bancaires burkinabés qui ont à prêté que 5 milliards FCFA. Quant aux banques Bissau-guinéennes, elles ont effectué les plus faibles opérations du marché avec respectivement 2,500 milliards FCFA de prêts et 1 milliard FCFA d’emprunts.
Commentaires


Comment