Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Libération annoncée de 150 pro-Gbagbo: la justice « peaufine » la liste
Publié le lundi 26 mai 2014  |  APA
Le
© AFP
Le gouvernement de l`ex- président ivoirien Laurent Gbagbo formé le 07 décembre 2010
Comment




La justice ivoirienne est en train de « peaufiner » la liste des détenus pro-Gbagbo qui doivent être libérés après la reprise du dialogue politique entre le gouvernement et le Front populaire ivoirien (FPI, opposition).

« Après la décision politique de libérer 150 détenus proches de l'ancien Président Laurent Gbagbo, la justice est en train de peaufiner les derniers détails relatifs à cette liste » a expliqué lundi à APA, une source proche du dossier.

« La justice prend le soin de vérifier sur cette liste, s'il n'y a pas des gens qui constituent une menace pour la paix et la sûreté de l'Etat », ajoute la même source, ajoutant que « cette mise en liberté provisoire qui se fera par vague » ne « concerne par les militaires ».

Le gouvernement ivoirien a annoncé, jeudi, dans le cadre de la décrispation du climat sociopolitique pour aller à la réconciliation nationale, « la libération prochaine de 150 pro-Gbagbo », incarcérés depuis la fin de la crise postélectorale de décembre 2010 à avril 2011 qui a fait plus de 3000 morts.

En revanche, le ministre d'Etat auprès du président de la République chargé du dialogue politique, Jeannot Kouadio Ahoussou a demandé au président du Front populaire ivoirien, Pascal Affi N'guessan de « lever solennellement » le mot d'ordre de boycott du recensement général de la population et de la l'habitat (RGPH 2014) lancé par son parti.

A ce propos, une source proche du FPI a déclaré à APA qu'un Comité central de ce parti va se réunir, mercredi, pour « apprécier » cette requête du gouvernement.

La reprise du dialogue politique ivoirien grâce aux efforts de la Représentante spéciale des Nations Unies en Côte d'Ivoire, Aïchatou Mindaoudou, a en outre permis d'évoquer le dégel des avoirs, le paiement des rentes viagères, le retour des exilés et l'occupation des maisons appartenant aux militants du FPI.


LS/APA
Commentaires


Comment