Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

International

13ème réunion annuelle de l’IFREFI : Duncan prône une réforme globale du secteur financier
Publié le mardi 3 juin 2014  |  AIP
13ème
© Primature par dr
13ème réunion annuelle de l`Institut Francophone de la Régulation Financière (IFREFI)
Mardi 3 juin 2014. Abidjan. Sofitel Hôtel Ivoire
Comment




Abidjan – Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan appelle les régulateurs des marchés financiers à une réforme globale du secteur financier pour développer le marché financier interne et sous-régional.

Mardi à l’ouverture de la réunion annuelle de l’Institut francophone de la régulation financière (IFREFI) qui se tient durant deux jours dans la capitale économique ivoirienne, M. Duncan a exhorté les participants à apporter des réponses idoines à la régulation des marchés, tout en soulignant la pertinence des thèmes de ces assises qu’il juge en parfaite adéquation avec le contexte actuel.

En effet, au moins une fois par an, l’IFREFI réunit les présidents de ses organisations membres dans un pays hôte pour confronter les points de vue sur l’évolution des marchés financiers, présenter les résultats de recherche, partager des analyses de l’actualité financière internationale, discuter en profondeur des projets de réforme dans le domaine des marchés financiers.

Cette 13ème réunion, organisée par le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers de l’UMOA (CREMPF), enregistre la participation de plusieurs invités de marque et de 12 délégations issues des 17 organismes membres de l’IFREFI.

Elle aborde des thèmes relatifs, entre autres, à la conjoncture économique et financière (focus sur les marchés émergents), aux évolutions institutionnelles et règlementaires dans les juridictions respectives, aux fonds d’investissement, ainsi qu’aux mécanismes de protection et d’indemnisation des investisseurs.

Aussi, au nom du président de l’IFREFI, Christian Boissieu a-t-il appelé la communauté financière francophone à tirer profit de cette plateforme d’échange et de partenariat des membres de l’IFREFI pour tirer les leçons des crises financières mondiale et européenne, en vue de renforcer la sécurité et la stabilité des systèmes financiers de toutes les régions pour limiter les risques systémiques.

Il a en outre recommandé aux régulateurs de prévenir les chocs importants qui peuvent intervenir, sachant qu’il est impossible de les éviter; veiller à la transparence de l’information financière; lutter contre les dérives de la finance; prendre des mesures pour mettre la finance au service de l’économie, plancher sur les aspects de coordination internationale tenant compte des spécificités des marchés financiers.

Auparavant, le secrétaire général et le président du CREMPF, respectivement Mory Soumahoro et Jeremias da Cruz Pereira, se sont tour à tour réjouis de la tenue, à Abidjan, de cette réunion visant à promouvoir la formation, la coordination et la coopération technique entre les membres de l’IFREFI.

Créé le 24 juin 2002 à l’initiative des autorités de régulation des marchés financiers de l’espace francophone pour renforcer la collaboration et les échanges entre ses membres, l’IFREFI est actuellement chapeauté par le président de l’AMF-France, Gérard Rameix.

Ses organisations membres sont l’AMF (France), le CREMPF (UMOA, Afrique de l’ouest), la COSOB (Algérie), la FSMA (Belgique), la FSC (Bulgarie), la CMF (Cameroun), la COSUMAF (CEAC, Afrique centrale), le PBVG (Guinée), la CSSF (Luxembourg), la CDVM (Maroc), la CNVM (Moldavie), la CCAF (Monaco), l’AMF (Canada – Québec), la CNVM (Roumanie), la FINMA (Suisse), le CMF (Tunisie) et la CMA (Liban).

(AIP)
cmas
Commentaires


Comment