Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Singapour va relancer des liens économiques étroits avec l’Afrique
Publié le mercredi 4 juin 2014  |  AIP
Comment




Abidjan - Singapour va relancer des liens économiques étroits avec l'Afrique à travers la troisième édition du Forum économique Afrique - Singapour qui prépare le terrain pour des flux de commerce et d'investissement plus étroits entre les deux marchés, rapporte un communiqué de l’Organisation de la presse africaine publié mercredi.

Singapour est maintenant l’investisseur le plus important en Afrique parmi les pays de l'ASEAN, selon le dernier rapport des Nations Unies sur les investissements dans le monde en 2013. Situés stratégiquement au cœur de l’Asie du Sud-est les, liens économiques de Singapour se sont multipliés.

À partir de fin 2012, les investissements de Singapour en Afrique ont atteint un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 11.2% durant les cinq années précédentes, atteignant US$15.9 milliards. Les liens commerciaux Singapour-Afrique ont également augmenté, atteignant US$11.1 milliards en 2013, pour parvenir à un TCAC élevé de 11.7% depuis 2009.

Selon International Enterprise (IE) Singapore, l'organisme gouvernemental de promotion du commerce et des investissements de Singapour à l'étranger, il existe plus de 60 sociétés Singapouriennes opérant dans plus de 50 pays en Afrique. Les projets couvrent un large éventail de secteurs depuis l'agro-business, la nourriture, les boissons, le pétrole et le gaz, jusqu’aux services de l'administration en ligne, aux technologies de l’information et aux transports ainsi qu’à la logistique.

Le directeur du groupe pour le Moyen-Orient et l'Afrique, IE Singapore, G. Jayakrishnan, a déclaré que les entreprises Singapouriennes prennent des mesures concrètes afin de participer plus activement à la croissance de l'Afrique.

« Compte tenu des besoins importants de développement en Afrique, nous voyons là une occasion de collaborer et de développer des solutions à long terme dans de nombreux domaines, y compris le développement urbain et la planification, l’administration en ligne, le pétrole et le gaz, les transports et la logistique, la manufacture et certains domaines économiques, la formation technique et professionnelle, l’électricité, l’eau et des logements sociaux », a-t-il énoncé.

Selon lui, Singapour peut apporter sa contribution active aux gouvernements partout en Afrique pour ceux qui cherchent à diversifier leur croissance et à améliorer les affaires et l'infrastructure sociale de leurs pays.

Malgré le marché intérieur limité de Singapour et le manque de ressources naturelles, le pays a progressé du troisième au premier rang des pays du monde et est devenu un pôle d'affaires concurrentiel et dynamique.

(AIP)
cmas
Commentaires


Comment