Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Près de 2 milliards de fonds disponibles pour financer les projets des jeunes (le député Alphonse Soro)
Publié le mercredi 4 juin 2014  |  AIP
Réconciliation
© Partis Politiques par DR
Réconciliation nationale: une quarantaine d`organisations féminines de Yopougon rendent hommage à l`Honorable Alphonse Soro
Samedi 25 janvier 2014. Abidjan.club Candy de Yopougon. Plusieurs centaines de femmes réunies au sein de la Fédération des Associations de Femmes pour le développement de la commune de Yopougon (FAFDCY) rendent hommage à l`Honorable Alphonse Soro pour ses actions au profit de la réconciliation nationale
Comment




Daloa - Le président de l’Alliance Pour le Changement, Alphonse Soro, a invité dimanche, les jeunes de Daloa à solliciter le Fonds National de la Jeunesse (FNJ) qui" dispose actuellement près de deux(2)milliards de francs CFA" pour financer leurs projets et régler de façon substantielle le problème de chômage auquel est confrontée la grande majorité de la jeunesse ivoirienne.

Alphonse Soro qui était en tournée d’explication et de sensibilisation sur le million d’emplois promis par le Président de la République lors de la campagne présidentielle, a encouragé les jeunes à "se lever" pour prendre leur part, rien qu’en saisissant le FNJ pour financer sans condition tous les projets venant d’eux.

Il était accompagné par le directeur général du Fonds national de la jeunesse, Bamba Lanciné.

Il a exprimé son "étonnement" quant au fait que les jeunes en général et ceux de Daloa en particulier, continuent de crier leur détresse, pendant qu’il y a de l’argent qui dort en Banque pour eux et qu’on ne leur demande que des idées et des projets pour bénéficier de financements et sortir de la pauvreté.

Par rapport au million d’emplois promis par le président Alassane Ouattara, il a indiqué que près de 600.000 emplois sont déjà créés.

Le président de la République, a-t-il souligné, n’ouvre pas que des chantiers pour les routes et les ponts, les écoles et les centres de santé seulement, mais il sait créer aussi des emplois même si cela n’a pas encore d’impact à Daloa, parce que la jeunesse attend toujours les bras croisés.

Au final, il a amené l’auditoire à comprendre que la résorption du chômage en Côte d’Ivoire na passe ni par la Fonction Publique, ni par les entreprises, mais par la voie de l’auto-emploi, bien comprise par le chef de l’Etat qui a mis en place depuis 2012, le Fonds National de la Jeunesse pour aider les jeunes de 16 à 35 ans à bénéficier des opportunités liées à la promotion socio-économique, notamment en termes de formation, de financement de projets et de programmes de l’Etat, etc.

Et ce, conformément à la mission du FNJ qui, outre la promotion socio-économique des jeunes, consistant à les rendre autonomes, entend également faire la promotion de la cohésion sociale, du vivre ensemble à travers le travail.

(AIP)
yy/ask
Commentaires


Comment