Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le Chef de l’Etat a eu un entretien avec le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nation Unies pour l’Afrique de l’Ouest
Publié le mercredi 4 juin 2014  |  Présidence
Le
© Présidence par DR
Le président Alassane OUATTARA reçoit le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l`Afrique de l`Ouest, M. Saïd DJINNIT
Mercredi 04 Juin 2014. Abidjan. Palais de la Présidence de la République.
Comment




Le Président de la République, SEM. Alassane OUATTARA, s’est entretenu, ce mercredi 04 Juin 2014, au Palais de la Présidence de la République, avec M. Saïd DJINNIT, Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nation Unies pour l’Afrique de l’Ouest.
Au terme de cet entretien, M. Saïd DJINNIT a indiqué être venu rencontrer le Chef de l’Etat, en compagnie de sa collègue Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Mme Aïchatou MINDAOUDOU, pour évoquer, avec lui, un certain nombre de questions concernant la stabilité dans la sous-région, notamment les actions terroristes perpétrées par Boko Haram au Nord-Est du Nigéria, la récente crise survenue au Nord du Mali et la situation en Guinée-Bissau.
Sur la Guinée-Bissau, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nation Unies pour l’Afrique de l’Ouest a souligné s’être réjoui, avec le Président Alassane OUATTARA, de la bonne organisation des élections générales dans ce pays. A cet égard, il a tenu à saluer l’action exceptionnelle de la CEDEAO en soutien à la Guinée-Bissau, avant d’appeler à la mobilisation de la Communauté internationale pour aider les nouvelles Autorités légitimes de ce pays à faire face aux défis socio-économiques, mais aussi et surtout, de consolidation des Institutions.
Sur le Mali, le diplomate onusien a souligné avoir déploré avec le Président Alassane OUATTARA, les récents incidents survenus à Kidal, et réitéré le soutien de leurs Institutions respectives à l’unité et à l’intégrité territoriale du Mali. A ce propos, il a réaffirmé l’importance de la mise en oeuvre des Accords qui ont été signés, dans le cadre du dialogue inter-malien, sous les auspices du facilitateur de la CEDEAO avec le soutien de la MINUSMA.
Pour terminer, M. DJINNIT a indiqué avoir réitéré avec le Chef de l’Etat, la nécessité de l’action collective régionale, avec le soutien de la communauté internationale, pour faire face à l’insécurité grandissante dans la région et, en particulier, aux activités terroristes dans le sahel et au Nord-Est du Nigéria dont la stabilité est essentielle pour la région et le continent.
Sur toutes ces questions, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nation Unies pour l’Afrique de l’Ouest a souligné avoir bénéficié des analyses pertinentes et des conseils avisés du Président Alassane OUATTARA qui a une parfaite connaissance de la situation de la sous-région et dont l’engagement à être utile et à servir la cause de la paix et de la stabilité en Afrique de l’Ouest est resté intact.
Notons que dans la matinée, le Chef de l’Etat a présidé le Conseil des Ministres hebdomadaire. Ce Conseil a pris plusieurs décisions, notamment la reprise de l’établissement de la Carte Nationale d’Identité (CNI) qui est désormais confié à l’Office Nationale d’Identification (ONI) et la délégation du service public de gestion intégrée des déchets solides ménagers et assimilés du District Autonome d’Abidjan à un consortium américain pour une lutte plus efficace contre l’insalubrité urbaine.
S’agissant du RGPH 2014, le Conseil a noté un taux de dénombrement de 89% sur l’ensemble du territoire national et a demandé l’intensification des actions de toutes les cellules mises en place, à cet effet, avec l’apport éventuel de l’Administration, des Elus et des Chefs traditionnels afin d’atteindre un taux de 100% au terme de l’opération.
Commentaires


Comment