Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

ouverture de l’Atelier de validation des résultats de l’évaluation des besoins et capacités de la Côte d’Ivoire à faire face à des incidents tirant leur origine des matières et déchets NRBC: Discours du Directeur de cabinet
Publié le jeudi 5 juin 2014  |  Ministères
La
© Abidjan.net par Marc Innocent
La Côte d`Ivoire se dote d`un plan national d`action contre les risques chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires
Mme Nasséré Kaba, Dir-Cab du ministre de l`Environnement de la Salubrité urbaine et du Développement durable, a procédé le lundi 2 juin à l`ouverture de l`Atelier de validation des résultats de l`évaluation des besoins et capacités de la Côte d`Ivoire à faire face à des incidents tirant leur origine des matières et déchets NRBC (Nucléaires, Radiologiques, Biologiques et Chimiques) à N`SA Hotel de Grd Bassam
Comment




Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Chefs de Missions Diplomatiques et Représentants des Organisations Internationales,
Mesdames et Messieurs les Directeurs généraux et centraux de l’administration,
Mesdames et Messieurs les experts du Centre d’Excellence de l’initiative de gestion des risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques,
Mesdames et Messieurs les Membres du Comité Nationale NRBC Côte d’Ivoire,
Mesdames et Messieurs,
Messieurs les autorités coutumières
Honorables invités,

Depuis le mois d’août de l’année 2013, la Côte d’Ivoire fait partie du réseau de pays partenaires de l’Initiative des Centres d’Excellence NRBC (CdE-NRBC). Cette initiative a pour but entre autres, d’accompagner les institutions et experts locaux des pays partenaires membres du réseau dans le développement d’une culture du risque, de sûreté et de sécurité face aux menaces provenant spécifiquement des matières et déchets d’origines NRBC (Nucléaires, Radiologiques, Chimiques et Biologiques).
Il est important de souligner qu’à ce jour, la Côte d’Ivoire ne dispose d’aucun plan de gestion des risques spécifiquement liés aux matières nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques. Face aux défis sécuritaires et environnementaux de ce 21e siècles, et à l’ambition de Son Excellence Monsieur le Président de la République de porter la Côte d’Ivoire à l’émergence en 2020, il nous parait impérieux d’annihiler cette carence.
Nous sommes donc réunis ce jour, pour aborder une étape cruciale pour la Côte d’Ivoire dans le cadre de cette initiative. Il s’agit en effet d’évaluer, de façon exhaustive, les besoins de notre pays en matière de gestion des risques d’origines Nucléaires, Radiologiques, Chimiques et Biologiques.
Cette évaluation permettra à la Côte d’Ivoire de se doter d’un plan national d’action qui abordera de façon globale, la gestion des risques liés aux matières NRBC.
Avant de clore mon propos, je voudrais adresser, de la part de Monsieur le Ministre de l’environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durables, mes vifs remerciements aux experts venus accompagner la Côte d’Ivoire dans cette initiative de gestion des risques NRBC.
Au comité national NRBC, je voudrais vous enjoindre à assumer et à honorer la responsabilité qui est désormais la votre, et vous encourage à persévérer dans vos travaux afin de contribuer à faire de la Côte d’Ivoire, une Côte d’Ivoire plus.
Je vous remercie
Commentaires


Comment