Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

PAM / Ambassadeur de bonne volonté
Publié le vendredi 13 juin 2014  |  L’intelligent d’Abidjan
José
© Autre presse par DR
José Mourinho, entraineur du club anglais Chelsea Football Club
Comment




A Yamoussoukro, José Mourinho a promis de prendre en compte la cantine de Nana pendant un an

En terre ivoirienne, depuis le 11 juin 2014, à l’invitation des responsables résidents du Programme Alimentaire Mondial(PAM), le mythique entraîneur de Chelsea, José Mourinho était l’hôte des populations de la capitale politique, hier, jeudi 12 juin, dans la matinée.

Le « Spécial One » en compagnie des autorités administratives, politiques et coutumières de la ville, sous une forte escorte policière est allé visiter, une cantine scolaire et un centre de prise en charges des personnes vivant avec le VIH /SIDA. Cette visite qui s’est faite aux pas de course, s’est ouverte avec les civilités d’usage, des autorités de la ville faites à l’hôte de marque à la salle fraternité de l’hôtel Président. Où, le « Spécial One » avait pris ses quartiers depuis 08h et demie. Le cap a été mis sur Nana, village-quartier situé au corridor sud à 5 kilomètres du centre ville. Là, le coach des Blues a eu du mal à se frayer un chemin, à cause de ses nombreux fans qui tenaient coûte que coûte à le toucher. Malgré le dispositif de sécurité impressionnant de police et de la gendarmerie. Après une accalmie, il a pu accéder à la cantine scolaire. Où il a partagé un repas avec les écoliers de l’unique école (EPP Nana) du village. Avant de sensibiliser les tout-petits en ses termes : «Vous devez ressembler à Didier Drogba. Pas en tant qu’un grand footballeur forcément. Ayez sa grandeur d’âme, sa bonté, sa rigueur et les vertus cardinales qu’il incarne. » José Mourinho a fait un détour à la rizière du village. Pour constater l’effort fourni par les partenaires pour approvisionner la cantine. Emerveillé, le coach a promis prendre en charge pendant un an, la cantine scolaire du village. La dernière articulation de cette visite s’est achevée dans les locaux du centre RSB (Renaissance Santé Bouaké) au quartier Millionnaires de la commune. Des malades du VIH, une vingtaine, ont reçu symboliquement des vivres de la part du « Spécial One ».

Diallo Harry
Commentaires


Comment