Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Yayi Boni prône le soutien du NEPAD à l’expérience de la BRVM
Publié le lundi 16 juin 2014  |  APA
Conseil
© Présidence par DR
Conseil de l`entente : réunion des chefs d`Etat et de gouvernement à Niamey
Mardi 17 Décembre 2013, à Niamey (Niger). Tenue de la 2 ème session ordinaire de Conférence au sommet des Chefs d`Etat et de Gouvernement du Conseil de l`Entente. Photo : SEM. Boni Yayi.
Comment




Dakar (Sénégal) – Le Président béninois, Yayi Boni, a demandé , dimanche à Dakar, le soutien du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) à l’expérience de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) en matière de mobilisation de ressources financières.

’’Au niveau de l’espace de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), une expérience fort intéressante se mène depuis plusieurs années avec la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM)’, a indiqué le président béninois, à l’ouverture du premier sommet du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) consacré aux financements des infrastructures en Afrique.

‘’Cette initiative, a ajouté Yayi Boni, participe de ces nouvelles approches de mobilisation des ressources. Elle mérite de ce point de vue d’être soutenue’’.

Sur un autre registre, le président béninois s’est félicite de l’initiative du sommet de Dakar, au motif que les infrastructures constituent le maillon faible du développement de l’Afrique. ‘’Le thème retenu par le sommet de Dakar en dit long sur nos ambitions’’, a-t-il indiqué.

Il a par ailleurs salué le lancement du fonds Africa 50 conçu par la BAD pour appuyer le financement des infrastructures à travers le développement des marchés de capitaux sur le continent.

Tout en réitérant l’adhésion de son pays à cette initiative africaine. M. Boni a plaidé pour le renforcement des capacités techniques et humaines en Afrique ainsi que la promotion des Partenariats publics privés (PPP).

Sur ces PPP, il est d’avis que ‘’cela nécessite une législation qui renvoie à aux institutions parlementaires du continent’’.

Sur un autre registre, le président béninois est convaincu que le continent ne pourra sortir de sa situation de pauvreté ‘’que si les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) sont réalisés’’.

MS/cat/APA
Commentaires


Comment