Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Discours de M. Ouattara Lacina (parrain) à l’occasion des festivités de fin d’année de l’EPP Gbandokaha
Publié le lundi 16 juin 2014  |  Présidence
Festivités
© Présidence par DR
Festivités de fin d`année de l’EPP Gbandokaha
Vendredi 13 juin 2014. Korhogo. L’école primaire publique de Gbandokaha organise ses festivités de fin d’année sous le parrainage de M. Ouattara Lassinan chargé de mission à la présidence
Comment




. Monsieur le Secrétaire général de la préfecture de KORHOGO
. Monsieur le Sous-préfet de KORHOGO
• Monsieur le Sous-Préfet de Lataha,
• Monsieur le Directeur Régional de l’Education Nationale et de l’enseignement Technique,

• Messieurs les chefs de village de Gbandokaha, Kounontonvogo, Longnonkaha, Mèhkaha et vos notabilités respectives,
• Monsieur le Directeur de l’école
• Mesdames et Messieurs les enseignants,
• Mesdames et Messieurs les parents d’élèves,
• Chers filleuls,

• Honorables invités,

• Mesdames et Messieurs, tous en vos titres, grades et qualités,

Je voudrais tout d’abord rendre hommage à un Monsieur, en la personne de Soro Benoît, digne fils de ce village et initiateur de cette belle cérémonie qui nous réunit ce matin.
Je ne saurais continuer mon propos sans vous dire un peu de mon histoire avec Benoît.
On s’est connu en 1985 au CEG de Korhogo en classe de 4ème C. Benoît était notre chef de classe et comme moi je n’aimais pas être puni par le Directeur Monsieur BAKOU Niangoran, il est donc devenu mon ami. Cela n’était pas gratuit car à chaque fois où il m’épargnait d’une punition, il bénéficiait en contrepartie pendant la récréation de mes morceaux de pain.


Et depuis nous sommes devenus des frères et lorsqu’il a souhaité que je sois le parrain de ces activités je n’ai pas hésité car pour moi c’est un honneur.

Chers parents,
C’est pour moi un honneur et un agréable plaisir, de prendre la parole à l’occasion des festivités de fin d’année de l’EPP Gbandokaha.
Je voudrais exprimer à l’endroit de chacun de vous et surtout à nos parents, mes sincères remerciements, pour votre présence effective.
L’école reste à n’en point douté le meilleur moyen pour assurer une la bonne éducation et une insertion durable à nos enfants. Une formation de base est primordiale pour une participation socio-économique active.
Le Chef de l’Etat Son Excellence Alassane OUATTARA a initié un vaste programme de lutte efficace contre l’analphabétisme en réduisant effectivement le taux d’analphabétisme dans des proportions raisonnables, le faisant baisser de 51 % d’analphabètes de nos jours à 35% en 2020. Et à cette date nous serons un pays émergent grâces au Président.
C’est pourquoi j’exhorte mes parents à envoyer tous les enfants à l’école afin de donner la chance de réussir à tous.




Chers parents,
Inscrivons nos jeunes filles à l’école primaire pour leur permettre d’acquérir au moins les connaissances de base.
Voyez-vous, toutes les actions menées par la première Dame Madame Dominique OUATTARA contre l’exploitation illicite des enfants dans les plantations, chers parents, la place des enfants filles comme garçons est à l’école.
Oui, les filles ont les mêmes chances de réussite que les garçons. Regardons dans le gouvernement du Président Alassane Dramane OUATTARA, vous avez de grandes femmes, je veux citer les Ministres Kandia CAMARA de l’Éducation nationale, Nialé KABA de l’Economie et des Finances, Raymonde GOUDOU KOFFI de la Santé et Anne Désirée OULOTTO de la Famille, la Femme et de l’enfant et j’en passe.
Chers filleuls,
L’école est votre avenir ! Je vous encourage à bien travailler pour devenir de grands cadres de ce pays et développer votre region.
Chers parents,
En venant chez vous, j’ai constaté l’état vétuste de la voie, je constate aussi que les villages sont mal éclairés, je serai votre porte-parole auprès de mon cher ainé Amadou Gon COULIBALY, Secrétaire Général de la Présidence, à qui je rends un vibrant hommage.
S’agissant des logements des enseignants, je verrai avec Madame le Ministre qui est ainée à moi et j’ose croire qu’elle ne me décevra pas.

Chers filleuls,
Vous êtes l’espoir de vos parents, ils mettent assez d’argent dans votre éducation, ne les décevez pas.
Pour terminer, je voudrais exprimer toute ma gratitude à mon frère Benoît, fasse Dieu qu’il organise des choses encore plus grandes.
Que la fête soit belle

Je vous remercie

Ouattara Lacina dit Lass PR
Commentaires


Comment