Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Mondial : les Super Eagles disent être dans ‘’une prison’’ et non un hôtel
Publié le lundi 16 juin 2014  |  APA
Comment




Abuja (Nigeria) – Les joueurs nigérians participant au Mondial 2014 au Brésil ont refusé de continuer de loger dans l’hôtel qui leur a été réservé pour le tournoi au motif que le réceptif ne répond pas aux normes et serait comme ‘’une prison’’, a indiqué The Guardian.

Selon le quotidien nigérian, les dirigeants des Super Eagles ont été secoués par l'esprit rebelle des joueurs qui ont prétendu que les services de l'hôtel dans l'Etat de Sao Paulo leur donnaient le sentiment d'être des détenus plutôt que des patriotes qui veulent défendre l'honneur de leur pays sur la scène mondiale.

Les membres de l'équipe ont également affirmé qu'ils n'accepteraient rien de moins que les 75.000 dollars que les Black Stars du Ghana ont reçu comme frais de participation et ont exigé que les primes de match du premier tour soient réglées avant leur match contre l'Argentine.

Cette atmosphère malsaine survient alors que les Super Eagles livrent ce lundi contre l'Iran, leur premier match du Mondial, avant de rencontrer la Bosnie Herzégovine puis l'équipe d'Argentine, considérée comme la favorite du groupe.

Informé, le président Johnatan Goodluck aurait fait des promesses mirobolantes aux joueurs mécontents, en cas de qualification pour les huitièmes de finale et de bonne production durant les phases éliminatoires directes.

Au Nigeria, les supporters ont organisé des veillées de prières au Stade national de Surulere, à Lagos afin que les joueurs puissent non seulement trouver leur place parmi les meilleures équipes du tournoi mais également surprennent le monde en remportant la Coupe.
Commentaires


Comment