Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Plus de 20 milliards FCFA de la BAD pour la paix et la cohésion en Côte d’Ivoire
Publié le mardi 17 juin 2014  |  APA
Le
© Présidence par DR
Le Président de la BAD reçu par le Chef de l’Etat
Samedi 11 janvier 2014. Abidjan. Résidence du Chef de l’Etat, Cocody-Riviera Golf. Le Président de la République, SEM. Alassane Ouattara a reçu en audience Donald KABERUKA, Président de la Banque Africaine de Développement (BAD)
Comment




La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, lundi, avoir accordé à la Côte d’Ivoire un don de 46,22 millions de dollars, soit plus de 20 milliards de FCFA pour des programmes d’appui à la paix et à la cohésion sociale.

La Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (CDVR), le Programme national de cohésion Sociale (PNCS), et l'Observatoire de la solidarité et la cohésion sociale (OSCS) sont les bénéficiaires de ce don du Fonds africain de développement (FAD).

L'objectif est de renforcer de 2014 à 2015, les capacités institutionnelles de ces structures mises en place par les nouvelles autorités ivoiriennes pour sceller la réconciliation entre les filles et fils de la Côte d'Ivoire après la décennie de crise qu'a connue le pays.

La BAD souligne que ce fond servira également à la mise en place d'outils d'observation et de systèmes d'alerte précoce sur les enjeux de cohésion sociale et renforcera la coordination des politiques et autres actions engagées en matière de cohésion sociale, tout en renforçant la transparence.

Il permettra aussi, au plan foncier, la délimitation de 1761 terres rurales sur lesquelles vivent 3,5 millions habitants en vue de contribuera à apaiser le climat social et à favoriser l'esprit du «vivre ensemble» et aura également un impact significatif sur l'environnement, grâce à un volet de collecte et de recyclage des déchets plastiques non biodégradables.

Pour relever le défi de l'insertion socio-économique des ex-combattants et la prise en charge des victimes, le gouvernement ivoirien a lancé un vaste programme d'appui à l'inclusion et à la cohésion sociale en partenariat avec les représentants de la société civile et du secteur privé.

Les principaux partenaires au développement que sont notamment la Banque mondiale, les Nation unies, l'Union européenne et le Japon soutiennent également ce programme.

PIG/APA
Commentaires


Comment