Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Diplomatie
Article
Diplomatie

Côte d’Ivoire : des progrès enregistrés dans le processus DDR et le foncier, selon le Rapporteur spécial de l’ONU
Publié le mardi 17 juin 2014  |  APA
Comment




Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Rapporteur spécial de l'ONU sur les droits de l’Homme des personnes déplacées, Dr Chaloka Beyani, a souligné, lundi, à Abidjan les progrès enregistrés au niveau du processus de Désarmement, de la Démobilisation et de la Réinsertion (DDR) des ex-combattants ainsi que du foncier.

Selon une note transmise à APA, mardi, c’est au terme de sa rencontre, avec le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies, Antoine Arnauld Akodjénou,au siège l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), à Abidjan, qu’il a fait cette déclaration.

Selon Dr Chaloka Beyani, cette rencontre a pour objectif d’évaluer les progrès effectués sur la question des déplacés, suite à une première visite en 2012 et à son rapport y afférant, publié en 2013. A cet effet, évoquant ces progrès avec Antoine Arnauld Akodjénou, il a reconnu les avancées notables enregistrées dans divers domaines.

« Il y a eu des progrès au niveau du processus de Désarmement, de la Démobilisation et de la Réinsertion (DDR) ainsi que du foncier. Sur le dernier point, le Gouvernement a mis en place un groupe de travail. Il y a eu aussi des progrès au niveau de la sécurité. Beaucoup, certes, reste à faire mais des progrès importants ont été accomplis », a fait savoir Dr Beyani.

Concernant les événements ou conflits conduisant au déplacement, il a admis qu’il y a désormais une meilleure «compréhension», un meilleur «climat» de même qu’il y a beaucoup moins de déplacements qu’auparavant.

«Toutefois, un exercice de vérification devrait être fait pour continuer de suivre avec précision le nombre de déplacés. J’espère laisser en place un mécanisme de suivi des questions des déplacés pour permettre, aussi bien aux Nations Unies qu’au Gouvernement, de mieux travailler dans ce sens », a souligné le Rapporteur spécial.

Au cours de sa mission de cinq jours à Abidjan, Dr Chaloka Beyani examinera les défis auxquels font face les personnes déplacées en Côte d’Ivoire et rencontrera des membres du gouvernement, des partenaires des Nations-Unies et la société civile en marge de la consultation régionale pour la préparation du Sommet humanitaire mondial à laquelle il prendra, également, part.
Commentaires


Comment